Sécheresse

Publié le
08/12/2014
.

Le site Internet Propluvia présente les mesures de suspension ou de limitation des usages de l'eau prises par les préfets à partir des données fournies à titre indicatif par les services départementaux de l'État. Lorsque un arrêté de restriction est général et collectif celui-ci doit être affiché en mairie de chaque commune concernée et fait l'objet d'une publication dans des journaux régionaux ou locaux diffusés dans le département.


Pour faire face à une insuffisance de la ressource en eau en période d'étiage, les préfets sont amenés à prendre des mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l'eau en application de l'article L.211-3 II-1° du code de l'environnement.

L'un des objectifs de Propluvia : avoir une vision précise en temps réel de la situation de la sécheresse à l'échelle infra-départementale.



Consulter le site Internet Propluvia

Publié le
21/06/2018
.

La Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de publier un état des lieux de la gestion de la sécheresse à l'échelle régionale.

Ce rapport, réalisé en collaboration avec les membres de la commission " eau et usages " du comité plénier de la Durance, présente un panorama de la ressource régionale en eau et les problèmes que la sécheresse pose au niveau des cours d'eau et des nappes, des cultures.  

Après une présentation du cadre réglementaire de gestion de la sécheresse, l'état des lieux distingue la situation sur les ressources non maîtrisées et les ressources maîtrisées, en proposant une lecture technique et administrative de la situation. 

Il propose ensuite un bilan vu de l'usager, relevant d'une lecture plus sociologique et comportementale de la situation (concertation, communication, compréhension, respect des mesures,...), qui permet d'apprécier en synthèse la pertinence des dispositifs en place.

Télécharger le rapport

Publié le
09/04/2018
.

Suite à l'épisode de sécheresse 2017 particulièrement marqué en Provence-Alpes-Côte d'Azur, une enquête a été menée par la DREAL PACA, de septembre à novembre 2017, sur les 6 départements de la région, afin de mieux appréhender la connaissance et la perception, par la population, des restrictions d'utilisation de l'eau en situation de sécheresse.

720 personnes ont contribué à l'enquête en ligne, cette participation importante souligne l'intérêt de la population pour la gestion de l'eau en période de sécheresse.

En savoir + et découvrir les résultats de l'enquête

Publié le
21/08/2017
.

Ressource précieuse, l’eau peut manquer.
Les périodes de sécheresse peuvent venir d’un manque de pluie, mais aussi d’une utilisation trop intensive ou inadaptée (on prélève trop en été quand la ressource ne peut se renouveler faute de pluies,...). Quand la sécheresse survient, des restrictions d’usage de l’eau peuvent être décidées par les préfets de département. 

Le site du Ministère de la transition écologique et solidaire fait le point sur les origines de la sécheresse, les économies d'eau et les mesures prises pour éviter la sécheresse. Lire l'article

 

Le site PROPLUVIA : outil de gestion des arrêtés de restriction d'eau. Il présente les mesures de suspension ou de limitation prises par les préfets à partir des données fournies à titre indicatif par les services départementaux de l'État.

 

orema_eau_paca_propluvia2.jpg

 

orema_eau_paca_propluvia_4.jpg

Consulter l'article

Publié le
27/03/2018
.

Afin de faire le point sur l'évolution de la situation relative à la sècheresse sur le Département depuis le 1er janvier, Jean-Christophe MORAUD, Préfet de Vaucluse, a réuni le 13 mars dernier, le premier comité sécheresse de l'année 2018.

Depuis le début de l'année, on note une évolution favorable grâce aux pluies soutenues du mois de janvier et surtout celles observées depuis le 1er mars largement excédentaires aux normales saisonnières.

Cependant, la résorption des déficits hydrométriques cumulés sur les deux dernières années n'est pas atteinte. Dans ces conditions, le Préfet rappelle à tous la nécessité permanente d'économiser les ressources en eau et ce quel qu'en soit l'usage.

Télécharger le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
21/07/2017
.

Juillet 2017 : Provence-Alpes-Côte d'Azur est en situation de vigilance sécheresse et en alerte renforcée dans certains secteurs.


Retrouvez la situation de chacun des départements ci-dessous.

Hautes-Alpes : les bassins versant du Dac-Gapençais, Buëch-Méouge et Eygues-Oule en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 18 juillet 2017 (+ d'infos et arrêtés)

 

Alpes-Maritimes : en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 3 juillet 2017 (+ d'infos et arrêtés)

 

Bouches-du-Rhône : en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 23 juin 2017 (+ d'infos et arrêtés)

  • alerte renforcée sur les secteurs sensibles de l'Huveaune aval et du Réal de Jouques :
  • l'alerte déclenchée le 30 juin est maintenue sur les secteurs sensibles de l'Arc Amont et de l'Arc Aval

 

Alpes-de-Haute-Provence : en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 20 juin 2017 (+ d'infos et arrêtés)

 

Vaucluse : en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 16 juin 2017 (+ d'infos et arrêtés)

  • alerte renforcée les secteurs des Sorgues, du Lez, de l'Aygues, de l'Ouvèze, du bassin sud-ouest du Mont Ventoux, du Sud-Luberon, du Calavon et de la Nesque ;
  • sur les bassins du Lez, de l'Aygues, de l'Ouvèze, du Calavon et le bassin sud-ouest du Mont Ventoux, les mesures de restrictions sont renforcées : réduction de 20 % des prélèvements d'eau individuels, agricoles, industriels et commerciaux, quel que soit l'usage ;
  • sont maintenus en situation de vigilance les bassins du Rhône, Durance et Meyne.

 

Var : en situation de vigilance par arrêté préfectoral du 15 juin 2017 (+ d'infos et arrêtés)

  • alerte renforcée sécheresse dans le zone D1 et D3 pour les bassins versants amont de l'Huveaune et du Béarn

 

RDV dans la rubrique : sécheresse de l'observatoire pour en savoir plus

 

 

En savoir plus

Publié le
11/07/2017
.

Le préfet des Alpes-Maritimes, a placé le 3 juillet 2017 l’ensemble du département des Alpes-Maritimes en situation de vigilance sécheresse.

Malgré une recharge automnale satisfaisante, le département 06 subit un déficit pluviométrique de plus de 30 % sur la frange littorale avec une baisse des débits des cours d’eau, associée à des températures élevées.

Les prévisions météorologiques semblent confirmer la poursuite de ce temps chaud et sec, dans un contexte d’augmentation des prélèvements. Dans ce cadre, le risque d’une aggravation de la situation de sécheresse dans le courant de l’été ne peut être exclu. C’est pourquoi un arrêté de situation de vigilance sécheresse a été pris.


Cet arrêté de vigilance sécheresse recommande aux usagers de :
► restreindre les usages secondaires (nettoyage des voitures, lavages extérieurs…),
► réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité,
►réduire les consommations d’eau domestique,
► organiser la gestion du remplissage des piscines, pour éviter de déstabiliser le fonctionnement des réseaux,
► procéder a des arrosages modérés des espaces verts en privilégiant l’arrosage de nuit. 



Vigilance-secheresse-2017_06_OREMA.png

Voir l’arrêté préfectoral
En savoir +

Publié le
27/06/2017
.

Au regard du déficit pluviométrique constaté sur la majeure partie du département, le 15 juin 2017, le préfet du Var a décidé de mettre en œuvre le plan-cadre départemental sécheresse en plaçant en vigilance l’ensemble du département.

 

Le bilan des précipitations au printemps affiche un déficit pluviométrique de l’ordre de 10 à 30 % sur la frange littorale et une grande moitié Est. La faiblesse des précipitations d’avril et mai a été telle que ce déficit a atteint plus de 30 % sur la plupart des secteurs.

Dans ces conditions, il est fortement recommandé d’adopter une gestion économe de la  ressource en eau, incluant une attention particulière pour sa protection vis-à-vis de pollutions et dans un souci de solidarité, de veiller aux mesures générales qui s’appliquent  dans l’usage quotidien de l’eau :

limitation de la consommation  d’eau de façon générale  et notamment vigilance sur les usages secondaires
Il convient de limiter les arrosages, les effectuer en période nocturne, favoriser les systèmes économes, limiter le nettoyage des voitures, limiter le remplissage des piscines au seul renouvellement, ne laver les espaces extérieurs qu’avec les strictes quantités d’eau nécessaire, rechercher les fuites, mettre en place des systèmes de récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage, mettre en place des techniques d’arrosage au goutte à goutte...

lutte contre les fuites sur les réseaux d’eau potable ou d’eaux brutes
(réseaux, poteaux incendie et bornes de remplissage des cuves, fontaines...).
Communiqué de presse
Arrêté préfectoral
En savoir plus

Publié le
21/06/2017
.

La forte vague de chaleur et l’absence de pluie dans le Vaucluse ont conduit le préfet à placer au 16 juin 2017 l’ensemble du département en situation de vigilance sècheresse.

Même si la situation hydrologique en Vaucluse est restée relativement favorable jusqu’à fin mai, le département connaît depuis une forte vague de chaleur ainsi qu’une absence de pluie. Cette situation a entraîné une baisse rapide des débits des cours d’eau et des nappes phréatiques, déjà fragilisées par l’épisode de sécheresse observé en 2016.


Suite à cet arrêté préfectoral, les usagers doivent porter une attention particulière à leurs besoins en limitant au strict nécessaire leur consommation d’eau dans tout le département :

► restreindre les usages secondaires (nettoyage des voitures, lavages extérieurs…),
► réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité,
► réduire les consommations d’eau domestique,
► organiser la gestion du remplissage des piscines, pour éviter de déstabiliser le fonctionnement des réseaux,
► procéder à des arrosages modérés des espaces verts et mettre en place des systèmes de récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage,
► adapter les plantations aux conditions climatiques de la région,
► anticiper sur les éventuelles restrictions futures.

Les maires peuvent par ailleurs prendre, par arrêté municipal, des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale, en fonction de la gestion de leur réseau d’eau potable.
Voir le communiqué de presse
Voir l’arrêté préfectoral de vigilance sècheresse
En savoir +
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.