Les outils de suivi

Publié le
16/02/2018
.

Le ministère en charge de l'environnement a confié au Cerema la réalisation d'une cartographie des ouvrages et aménagements présents sur le littoral français (en métropole et sur les 5 départements et régions d'outre-mer). Il s'agissait d'effectuer un recensement à l'échelle nationale des ouvrages tels que digues, murs, jetés, brise-lames, épis, etc. et de les géolocaliser. Le résultat de cette cartographie est mis à disposition sur le site Géolittoral, en visualisation et en téléchargement.

Quelques chiffres clés :


15 944 ouvrages et aménagements sont présents sur le littoral métropolitain et d'outre-mer et représentent une longueur cumulée de 2302 km

1 764 km d'ouvrages et d'aménagements longitudinaux (hors brise-lames) sont construits sur le trait de côte (1 601 km en métropole et 163 km en outre-mer)

► La moitié (55 %) du linéaire d'ouvrages et d'aménagements correspond à des structures fixatrices du trait de côte :

■ 476 km cumulés de digues (toutes en métropole)
■ 328 km cumulés de murs (dont 310 km en métropole et 18 km en outre-mer)
■ 468 km cumulés de perrés (dont 390 km en métropole et 78 km en outre-mer)

5 712 ouvrages et aménagements sont considérés comme des structures transversales susceptibles de modifier le transit sédimentaire le long du rivage, en particulier :
■ 2 091 épis (dont 2 028 en métropole et 63 en outre-mer) avec une longueur moyenne de 55 mètres,
■ 1 117 jetées (dont 1 019 en métropole et 98 en outre-mer) avec une longueur moyenne de 207 mètres.

 

Ces chiffres sont issus de l'analyse de la cartographie des ouvrages et aménagements littoraux visibles sur les photographies aériennes les plus récentes (2006-2015) disponibles au moment de l'étude. Ce recensement concerne la métropole et les 5 départements et régions d'outre-mer et ne tient pas compte des zones portuaires abritées par des jetées.

En savoir +

Publié le
08/12/2014
.

Pour gérer les données de la surveillance du littoral, l’Ifremer a développé le système d’information Quadrige, qui associe à une base de données une panoplie d’outils d’interprétation et d’élaboration de produits d’information. 

La banque thématique Quadrige a eu pour mission première la gestion et la valorisation des données issues des réseaux de surveillance mis en oeuvre par l’Ifremer.


Quadrige constitue un élément du Système d’Information sur l’Eau (SIE), et à ce titre, contribue aux travaux du Secrétariat d’Administration National des Données Relatives à l’Eau (SANDRE).


La banque Quadrige est constituée des données de la base Quadrige et des produits décrits ou mis à disposition sur le présent site Envlit. La base Quadrige contient des résultats sur la plupart des paramètres physiques, chimiques et biologiques de description de l’environnement. Les premières données datent de 1974 pour les paramètres de la qualité générale des eaux et les contaminants, 1987 pour le phytoplancton et les phycotoxines, 1989 pour la microbiologie. Elles sont mises à jour en permanence.

Voir la page internet

Publié le
02/12/2013
.

Grâce au soutien de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse, l’association MEDOBS réalise, depuis 2011, un suivi aérien de Mars à Octobre afin de caractériser les pressions d’usage à l’échelle du bassin méditerranéen français.

L’Observatoire Aérien Méditerranéen, baptisé MEDOBS, a pour objectif de détecter et quantifier les usages en mer sur les littoraux PACA, LR et Corse tels que : l’emprise des zones de mouillage, la présence de kayaks, d’écoles de voiles et de kites surf, la présence de pollutions (hydrocarbures, macrodéchets, eaux sales), la présence de panaches pluviaux suite à des évènements intenses, l’identification des pêches illicites aux arts traînants dans la bande des 3 milles marins...

Ouvrir le site internet de l’Association MEDOBS

Publié le
28/07/2014
.
Le 28/07/2014


Plaquettes d’informations sur les résultats 2013 de la qualité des eaux de baignade par département - ARS PACA

La qualité des eaux de baignade fait l’objet d’une surveillance sanitaire exercée sous la responsabilité du ministère en charge de la santé.

A ce titre et depuis le 1er avril 2010, l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur, chargée de définir et de mettre en oeuvre la politique régionale de santé, réalise pour le représentant de l’Etat dans la Région, le contrôle sanitaire des eaux de baignade.

Pour accéder aux résultats 2013 Cliquer ici

Publié le
05/09/2014
.

Cet été, les plages marseillaises ont enregistré une quinzaine de fermetures. Si malgré tout, la qualité des eaux de baignade reste globalement bonne, la ville s’est engagée dans une démarche qui vise à réduire les multiples sources de pollution.

 

Pour en savoir plus sur le suivi de la qualité des plages de Marseille et les démarches engagées pour améliorer les choses cliquer ici

 

Retrouvez également la qualité des eaux de baignade 2013 par département

Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.