Séminaires thématiques du SOURSE

Comment assurer une gestion équilibrée des ressources en eau?
Comment maîtriser la demande et répondre équitablement aux besoins?
Comment garantir durablement l’accès à l’eau et la qualité des ressources?
Comment mieux prendre en compte les enjeux de la ressource en eau dans l’aménagement des territoire?


Le SOURSE a répondu à ces questions en proposant des orientations stratégiques dans la Charte régionale de l’eau.


Des séminaires techniques et thématiques vont maintenant permettre de commencer à bâtir ensemble le plan d’actions qui sera proposé à l’AGORA.

Publié le
30/06/2014
.

Afin de préfigurer et d’alimenter la première plénière constitutive de l’AGORA ainsi que la première séance de ses commissions spécialisées, prévues en Octobre 2014, 3 séminaires thématiques et techniques se sont tenus en Avril et Mai derniers sur :

  • La gestion de l’eau et l’aménagement des territoires ;
  • Les spécificités régionales de la gestion de l’eau et les solidarités ;
  • La stratégie d’adaptation et la prospective.


 

A leur issue, des premières pistes d’actions prioritaires, transversales et d’intérêt régional ont été identifiées. Celles-ci pourraient être suivies dans le cadre des commissions spécialisées de l’AGORA.


Sur chacun des trois séminaires thématiques et techniques organisés par le service Eau et Milieux Aquatiques (SEMA) de la Région, plus de 50 acteurs se sont réunis afin d’engager ensemble une réflexion autour des actions prioritaires sur lesquelles l’AGORA pourrait et devrait intervenir.

Le but était vraiment de travailler sur les objectifs opérationnels du SOURSE par petits groupes, tout en émettant des propositions concrètes pour l’établissement d’un plan d’actions futur et en hiérarchisant les actions qui devront être suivies par l’AGORA.

Il ne s’agissait pas seulement d’identifier des actions prioritaires qui pourraient être portées par la Région mais bien d’identifier des "chefs de file", au sein des membres de l’AGORA, et de voir comment l’AGORA pourrait leur venir en aide dans le portage et le suivi (l’évaluation) de ces actions.


B. MAYEN, Chef de service, et C. FRANCART, Chargée de mission SOURSE et AGORA au Service Eau et Milieux Aquatiques de la Région, ont aussi présenté les grands principes de fonctionnement de l’AGORA.

Cet espace d’échanges à l’échelle régionale sera composé de 4 instances :

  • une assemblée plénière, d’une centaine de membres, constituée de membres de droit (les partenaires historiques du SOURSE) ainsi que d’un certain nombre d’acteurs signataires de la Charte Régionale de l’Eau et représentatifs des différents collèges rassemblés (élus, associatifs/usagers, Etat et ses services) qui seront choisis suite à un appel à candidature ;
  • un bureau qui gèrera le fonctionnement de l’AGORA (convocations, ordres du jour...), garantira l’atteinte des objectifs énoncés par l’assemblée plénière et fixera les objectifs ;
  • des commissions "spécialisées" qui élaboreront les modalités de mise en oeuvre de la stratégie, préciseront les actions et proposeront les priorités ;
  • un secrétariat qui assistera le bureau et les présidents de commission.


Au programme de l’AGORA : une plénière semestrielle précédée de 2 séances en commission au cours desquelles 2 nouvelles actions devront émerger dans chacune des commissions "spécialisées". Ceci, afin d’avoir un rythme de 10 à 12 nouvelles actions par an.

Voir le compte-rendu de la Région PACA sur les 3 séminaires thématiques

Publié le
30/06/2014
.

Forcalquier - 15 Avril 2014

 

Ce séminaire avait pour but d’identifier, en lien avec la Directive Régionale d’Aménagement sur l’eau inscrite au SRADDT, des actions prioritaires sur lesquelles l’AGORA pourrait intervenir, qui permettraient de répondre aux enjeux suivants :

  • Comment intégrer les enjeux de la ressource en eau dans l’aménagement des territoires ?
  • Comment pérenniser et/ou initier des gouvernances collectives de l’eau à l’échelle locale ?
  • Comment sensibiliser, communiquer autour des enjeux de la ressource en eau ?
  • Comment améliorer le porté à connaissances ?

Les premières pistes d’actions qui en sont ressorties sont :

  • une incitation à la prise en compte de l’eau dans les documents d’urbanisme par la mise à disposition de données numérisées, l’élaboration de guides méthodologiques, l’harmonisation de la position des PPA, etc. ;
  • la réalisation de campagnes de sensibilisation grand public sur les partages et les usages de l’eau de la montagne à la mer ;
  • la formation des élus, des techniciens et des acteurs de l’aménagement du territoire par la création, par exemple, d’un module "eau" dans leurs cycles de formation ;
  • l’organisation d’un pôle de compétence régional d’appui technique, administratif, juridique, voire financier, aux petites structures.

Publié le
30/06/2014
.

Marseille - 6 Mai 2014

 

Ce séminaire avait pour but d’identifier des actions prioritaires sur lesquelles l’AGORA pourrait intervenir, qui permettraient de répondre aux enjeux suivants :

  • Quel partage de la ressource en eau ? Quelles nouvelles modalitées de ce partage ? Quelles solidarités à mettre en oeuvre en région ?
  • Comment mieux intégrer les enjeux des milieux aquatiques dans le partage de la ressource en eau ?
  • Quelles innovations technologiques pour améliorer la gestion de l’eau ?

Les premières pistes d’actions qui en sont ressorties sont :

  • la réalisation d’études sur les flux économiques liés à l’eau ;
  • la mise en place d’une plateforme de partage de l’information ;
  • la création d’un fonds de solidarité aval/amont ;
  • la mise en place d’une démarche de caractérisation des spécificités des cours d’eau méditerranéens et de montagne.

Publié le
30/06/2014
.

Barjols - 15 Mai 2014


Ce séminaire avait pour but d’identifier des actions prioritaires sur lesquelles l’AGORA pourrait intervenir, qui permettraient de répondre aux enjeux suivants :

  • Comment répondre à l’objectif d’accès durable à la ressource en eau pour tous et pour tous les territoires ? Faut-il mobiliser de nouvelles ressources ?
  • Quelle stratégie d’adaptation face aux impacts du changement climatique pour assurer un accès durable à la ressource ?
  • Quelle préservation à long terme des ressources en eau ?
  • Quelle pérennisation du patrimoine de la gestion de l’eau ?

Les premières pistes d’actions qui en sont ressorties sont :

  • l’identification du potentiel d’optimisation des infrastructures existantes ;
  • la mise en place d’une démarche d’anticipation des crises : identification des points critiques, programme de réduction des vulnérabilités, coordination des plans de gestion de crise ;
  • le lancement d’appels à projets régionaux sur des démarches innovantes dans le domaine de la gestion de la ressource en eau avec, pourquoi pas, une labellisation "AGORA" ;
  • l’affichage d’une réflexion et d’un "lobbying" sur les évolutions règlementaires souhaitables, notamment en ce qui concerne le contrôle des prélèvements individuels et la réutilisation des eaux usées.

Publié le
01/07/2014
.

Marseille - 6 Juin 2014

 

Sous la présidence d’Elsa DI MEO, Déléguée régionale à l’eau et aux risques naturels,  cette réunion a permis aux différents membres de droit de l’AGORA d’appréhender le calendrier prévisionnel pour les mois à venir et de discuter des premières pistes d’actions opérationnelles du SOURSE qui ont émergées des 3 séminaires thématiques et techniques précédents.

Le 11 Juillet prochain, une réunion de lancement de l’AGORA aura lieu avec les seuls membres de droit regroupés en 3 collèges (élus, usagers et associations, Etat et ses services).

 

Parallèlement, la Région a annoncé qu’elle lancerait, de mi-juin à mi-août, un appel à candidatures afin de finir de constituer la composition de l’assemblée plénière.

Les membres seront sélectionnés par un jury composé de membres de droit et devront représenter la diversité des organismes actifs dans le domaine de l’eau à l’échelle des différents territoires. Ils devront également avoir préalablement signé la Charte Régionale de l’Eau.

 

Le but étant de constituer définitivement la composition de l’assemblée plénière rapidement pour pouvoir organiser sa première réunion en Octobre 2014.

Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.