Ateliers territoriaux de la Charte Régionale de l’Eau des 19, 20 et 28 Février 2014

Les 19,20 et 28 Févriers derniers, le service Eau et Milieux Aquatiques (SEMA) de la Région a organisé 3 Ateliers Territoriaux pour la promotion et la signature de la Charte Régionale de l’Eau sur l’ensemble du territoire régional.

 

Ils ont eu lieu, respectivement, à Villeneuve pour les départements alpins, à Brignoles pour les départements des Alpes-Maritimes et du Var ; enfin à Saint-Etienne-du-Grès pour les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.

 

Le but de ces ateliers : rappeler la démarche partenariale menée par la Région pour l’élaboration du SOURSE (Schéma d’Orientations pour une Utilisation Raisonnée et Solidaire de la ressource en Eau) depuis 2009 et fédérer le plus grand nombre d’acteurs de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques en PACA autour d’engagements opérationnels visés par la Charte Régionale de l’Eau.

B. MAYEN, Chef du service Eau et Milieux Aquatiques, et Christel FRANCART, Chargée de mission SOURSE, ont présenté le diagnostic du SOURSE, la Charte Régionale de l’Eau ainsi que l’Assemblée pour une Gouvernance Opérationnelle de la Ressource en eau et des Aquifères (AGORA).

 

Des séminaires thématiques, pour la mise en application des 14 actions visées par le SOURSE à l’échelle du territoire régional, ont été définis. Ils auront lieu le 15 Avril, le 06 Mai et le 15 Mai et devraient s’appuyer, entre autres, sur deux démarches stratégiques régionales : une sur l’hydraulique agricole (menée notamment en partenariat avec la Chambre régionale d’Agriculture) et une autre sur les eaux souterraines (menée notamment en partenariat avec le BRGM). 

 

Une restitution de ces séminaires thématiques est envisagée lors de la 1ère réunion de l’AGORA, qui devrait, quant à elle, avoir lieu le 11 Juillet 2014.


Enfin, le SOURSE sera pris en compte dans la révision du SRADDT (Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable des Territoires).

Publié le
09/04/2014
.
Le 28/02/2014

Saint-Etienne-du-Grès


 

 

Pour les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, l’atelier territorial s’est tenu à Saint-Etienne-du-Grès, en présence de près de 80 acteurs et journalistes, sous la présidence de M. M. VAUZELLE, Président de Région et Député de la 16ème circonscription des Boucches-du-Rhône ; de Mme A. DELHAYE, Conseillère Régionale et 2ème Vice-Présidente déléguée au Développement Soutenable, Environnement, Energie et Climat ; de M. R. DEL TESTA, Maire de Saint-Etienne-du-Grès, et de M. M. RAFAI, Conseiller Régional et Président du Parc Naturel Régional des Alpilles.

A cette occasion, A. Jaeger, Présidente de l’ARPE, a signé la Charte Régionale de l’Eau, en présence également du Directeur de l’ARPE, M. C. HOLYST.

 

En signant la Charte Régionale de l’Eau, l’ARPE s’engage, dans le cadre de ses compétences et de ses responsabilités, à :


-    adhérer à l’objectif majeur de la démarche de garantir durablement l’accès à l’eau pour tous en Provence-Alpes-Côte d’Azur ;

-    respecter et promouvoir les 5 principes fondamentaux de la Charte (solidarité, sobriété, adaptation des politiques aux spécificités régionales, gouvernance partagée et maîtrise publique de la gestion de l’eau), notamment par le biais de l’Observatoire Régional de l’Eau et des Milieux Aquatiques, véritable outil opérationnel du SOURSE ;

-    participer à sa mise en œuvre opérationnelle, notamment en contribuant, à l’échelle régionale, aux missions de l’Assemblée pour une Gouvernance Opérationnelle de la Ressource en eau et des Aquifères.


De nombreux élus étaient présents à ce dernier atelier, de même que d’importants acteurs de la gestion de l’eau en PACA tels qu’EDF, la SCP (Société du Canal de Provence), la Commission Exécutive de la Durance, l’EPTB Durance, la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône, le Groupe des chambres d’agriculture…

 

Le monde associatif ainsi que le monde de la recherche étaient également représentés notamment respectivement par la FNE PACA et la direction régionale du BRGM.

 

Enfin, de nombreux gestionnaires de milieux aquatiques étaient également présents à cet atelier pour signer la Charte Régionale de l’Eau. C’était notamment le cas du Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD), du Syndicat Mixte d’étude et de gestion de la nappe de la Crau (SYMCRAU), du Syndicat Mixte du bassin des Sorgues, du Syndicat Mixte du GIBREB, du Parc Naturel Régional des Alpilles ou encore de la Tour du Valat.


Tous souhaitent que l’AGORA soit véritablement un lieu de gouvernance partagée où chacun pourra donner son avis, faire connaître ses attentes, ses aspirations et ses difficultés de mise en application du SOURSE sur son territoire.

 

A venir : quelques témoignages de signataires en vidéo.

 

ATELIER_ST_ETIENNE_DU_GRES2.JPG

ATELIER_ST_ETIENNE_DU_GRES3.jpg

ATELIER_ST_ETIENNE_DU_GRES4.jpg

ATELIER_ST_ETIENNE_DU_GRES.JPG

Publié le
09/04/2014
.
Le 20/02/2014

Brignoles

 

Pour les départements du Var et des Alpes-Maritimes, l’atelier territorial s’est tenu à Brignoles, en présence d’une cinquantaine de personnes, sous la présidence de Mme. E. DI MEO, Conseillère Régionale déléguée à l’eau et aux risques naturels et Présidente de la Commission Environnement ; de M. A. ASCHIERI (Conseiller Régional, Vice-Président de la Région en charge du foncier et du logement et Maire de Mouans Sartoux) et de Mme S. MASSIMI (Conseillère Régionale, Vice-Présidente de la Communauté de Communes du Comté de Provence et 1ère adjointe au maire de Brignoles).

5 gestionnaires de milieux aquatiques étaient également présents : J. ESPITALIER, Président de la Commission Locale de l’Eau du SAGE Verdon ; JP. MAURIN, Président du Syndicat Intercommunal de la Brague ; S. MASSIMI, Vice-Présidente de la Communauté de Communes du Comté de Provence qui porte le contrat de rivière Caramy-Issole, sous convention avec la Communauté de Communes du Val d’Issole ; PC. MARIA, Président du Syndicat Intercommunal des Paillons et l’un des Vice-présidents du Syndicat Interdépartemental Intercommunal à Vocation Unique de la Haute Siagne.

 

ATELIER_BRIGNOLES.jpg ATELIER_BRIGNOLES1.jpg

ATELIER_BRIGNOLES2.jpg ATELIER_BRIGNOLES3.jpg

ATELIER_BRIGNOLES4.jpg ATELIER_BRIGNOLES10.jpg

ATELIER_BRIGNOLES11.jpg ATELIER_BRIGNOLES6.jpg

 

Ce sont les gestionnaires de milieux aquatiques, les associations et les Fédérations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques, qui étaient les plus représentés sur cet atelier.

 

 

Quelques témoignages de signataires :

 

A. ASCHIERI, Maire de la Commune de Mouans Sartoux : « Nous avons en régie municipale la gestion de l’eau potable. Nous avons également décidé de privilégier l’utilisation de l’eau pour la mise en place de nouveaux agriculteurs (et notamment d’agriculteurs biologiques) plutôt que pour les espaces verts municipaux. Nous sommes conscients que notre avenir c’est la solidarité et la sobriété. C’est pourquoi nous nous félicitons de la signature de cette Charte. »

 

ATELIER_BRIGNOLES5.jpg

 

 

J. ESPITALIER, Président de la CLE Verdon : « Le SAGE Verdon a été approuvé la semaine dernière. La 1ère démarche consiste à travailler sur les débits réservés. En effet, le Verdon draine 200 millions de mètres cubes d’eau à l’année. De ce fait, en aval du barrage de Sainte-Croix le débit restitué n’est plus que de 0,5 mètres cubes par seconde… On travaille donc sur un terrain d’entente avec les différents usagers de l’eau pour arriver à augmenter ces débits réservés, voire même en essayant de dépasser les seuils de débits réservés fixés par la règlementation. Avec la Communauté de Communes Val d’Allos, on étudie les prélèvements d’eau pour l’enneigement artificiel et leurs conséquences sur la ressource en eau (notamment au niveau des retenues collinaires). On travaille également sur une solidarité amont/aval des communes, sur des pratiques agricoles durables ainsi que sur les eaux souterraines. La mise en œuvre opérationnelle du SAGE reste maintenant à réaliser. »
 

ATELIER_BRIGNOLES7.jpg

 

V. BASTUCK, Président de la Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques des Alpes-Maritimes : « Dans le cadre de notre partenariat avec la Région  et de la Charte, nous nous sommes fixés des objectifs, qui répondent aux trois piliers du SOURSE : savoir (nous y participons en réalisant des études notamment sur les milieux et espèces aquatiques), gouverner (nous avons un collège des usagers, des élus et des administrations) et agir (nous participons à des actions prioritaires sur les notions de continuité écologique et d’hydromorphologie)."                                          

ATELIER_BRIGNOLES9.jpg

Publié le
09/04/2014
.
Le 19/02/2014

Villeneuve

 

Pour les départements alpins, l’atelier territorial s’est tenu à Villeneuve, en présence d’une trentaine de personnes, sous la présidence de M. JY. ROUX, Vice-Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de M. le Maire, J. ECHALON.

5 gestionnaires de milieux aquatiques étaient notamment présents : R. AUBERT, Vice-président du Parc Naturel Régional du Lubéron ; A. VARCIN, Syndicat d’Aménagement de la Bléone ; V. BERENGUEL, Vice-président du Conseil Général des Hautes Alpes et Président du Syndicat Mixte d’Aménagement et Développement de Serre-Ponçon ; G. PAUL, Syndicat Intercommunal de Défense des Berges de l’Asse et un chargé de mission du Syndicat Mixte du Bassin Versant du Lez.

 

ATELIER_VILENEUVE1.jpg ATELIER_VILENEUVE3.jpg

 

Mais ce sont majoritairement des acteurs du monde agricole qui étaient présents à cet atelier, avec des attentes marquées autour des financements qui pourront être levés pour atteindre les objectifs souhaités par la Charte Régionale de l’Eau et le SOURSE.

 

Quelques témoignages de signataires :

 

J. ECHALON, Maire de Villeneuve : « Cela fait très longtemps que les élus des petites communes alertent les populations locales sur l’eau potable, sur la disponibilité de la ressource en eau. Nous avons donc compris qu’il fallait que l’on pense la gestion de la ressource en eau à l’échelle d’un territoire et non plus à l’échelle d’une commune. On a donc bâti avec la Région une politique territorialisée de la gestion de la ressource en eau. Et actuellement, on est en train de regrouper la gestion de l’eau potable et de l’assainissement autour de 23 petites communes en régie directe. Je félicite donc la Région pour la réflexion qu’elle a menée sur cette thématique, même si je regrette qu’elle ne s’accompagne pas forcément de financements. Au moins elle a offert la possibilité de rassembler les gens sur la sensibilisation de la disponibilité de la ressource en eau ».

ATELIER_VILENEUVE2.jpg

 

R. AUBERT, Vice-Président du PNR du Lubéron : « La signature de la Charte Régionale de l’Eau est pour nous une suite logique aux actions entreprises jusqu’à présent par le Parc sur le Bassin Versant Calavon-Coulon. Le Parc répond effectivement aux principes fondamentaux de la Charte, que cela soit en termes d’économies d’eau ou encore de promotion de la Charte (en essayant de faire adhérer ses partenaires à celle-ci). »

 

A. ANGELVIN, ASA Bléone-Asse : « On est en train de passer d’une irrigation gravitaire à une irrigation par aspersion, ce qui va permettre l’économie de 3 millions de mètres cubes d’eau. On travaille également sur la mise en place de 2 corridors écologiques. Donc signer la Charte Régionale de l’Eau est une évidence pour nous. L’objectif visé par la Charte est ambitieux mais comment arriverons-nous à l’atteindre sans aides financières ? J’espère donc que nous pourrons compter sur des financements publics pour mettre en application cette Charte. »

 

CPIE Alpes de Haute Provence : « C’est un projet qui doit associer chaque citoyen. Les associations d’éducation à l’environnement seront donc là pour promouvoir le partage de l’eau et des usages sur le territoire. »



Au total, à l’issue de ces 3 ateliers, ce ne sont pas moins d’une cinquantaine de signataires qui ont pu témoigner de leur engagement auprès de la Région dans cette démarche solidaire de gestion intégrée de la ressource en eau en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.