en 2018

Publié le
05/03/2018
.

Le réseau régional des gestionnaires de milieux aquatiques (RRGMA) organise, en partenariat avec l'Agence de l'eau RMC, une journée technique à l'attention de ses membres sur le thème "la restauration des cours d'eau : un atout pour le territoire" :


► le 10 avril 2018 aux Arcs-sur-Argens (83 460)
[Espace J.C Hugony Salle des fêtes, Place du 11 novembre]

En savoir + : programme & inscriptions

Publié le
23/01/2018
.

Suite à l'appel à manifestation d'intérêt lancé en juillet 2017, l'Agence française pour la biodiversité [AFB] a reçu 113 dossiers, correspondant au total à plus de 1000 communes.

47 collectivités, soit 40% des projets déposés, ont été finalement sélectionnés pour un financement global de 5 millions d'euros.


► 5 collectivités sont lauréates en PACA : 

Correns, St Vincent-sur-Jabron, Septèmes-les-Vallons, Vence, le PNR des Baronnies Provençales.

 

En savoir plus

Publié le
08/03/2018
.

Ce dernier né des dossiers techniques assainissement rend compte de l'évaluation menée par l'ARPE depuis 2013 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, des stations d'épuration équipées d'une filtration membranaire.

Une technologie performante mais relativement couteuse à exploiter, consommatrice d'énergie et pas toujours adaptée aux aléas de l'assainissement domestique collectif.

Voir le document
En savoir +

Publié le
15/03/2018
.

Les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires ont salué, le 9 mars 2018,  les collectivités qui se sont engagées dans la 2è édition du Grand Prix " Milieux humides et urbanisme – Des atouts pour nos territoires ".

Cet appel à candidature, lancé dans le cadre du Plan national d'action en faveur des milieux humides 2014-2018, vise à maintenir et à renforcer la dynamique initiée par la 1è édition, en mettant en avant de nouvelles expériences territoriales de préservation, création ou restauration de milieux humides.

► Le Grand Prix Milieux humides et urbanisme

Le Grand Prix était ouvert aux collectivités (communes et leurs groupements, syndicats mixtes), en métropole et outre-mer.

Son objectif est de :

 Valoriser des opérations réussies d'aménagement et de planification urbaine intégrant les milieux humides dans l'aménagement du territoire,

 Porter le regard sur des opérations qui méritent d'être connues pour les richesses qu'elles apportent en ouvrant l'aménagement urbain sur la nature, alors que les milieux humides sont encore trop souvent considérés comme des handicaps ou des obstacles à l'aménagement.


Il est organisé par les Ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires, avec l'appui du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), sous le pilotage du groupe thématique milieux humides et urbanisme, issu du Plan national d'actions en faveur des milieux humides, et en partenariat avec l'Association des maires de France, l'Agence française pour la biodiversité et les agences de l'eau.


Télécharger le palmarès 2017
En savoir +

Publié le
12/02/2018
.

3 journées "Ville Nature" :

13/03 à Digne-les-Bains [04]

22/03 à Entraigues-sur-la-Sorgue [84]

27/03 à Saint-Laurent-du-Var [06].


Objectifs :
▪ Bénéficier de retours d'expérience, découvrir des solutions concrètes,

▪ Valoriser votre engagement pour la biodiversité en vous faisant découvrir le label "Ville Nature" et le concours "Capitale régionale de la biodiversité".

Pour qui ?
▪ Communes et intercommunalités : élus & techniciens
▪ Gestionnaires de milieux aquatiques & d'espaces naturels
▪ Services de l'Etat I de la Région I des Départements
▪ Associations
▪ Bureaux d'études.

 

En savoir + & inscriptions

Publié le
18/01/2018
.

Publication I CEREMA I 2017 I 76p

 

Le Cerema a organisé les 1er et 2 février 2017, les 1ères Journées Sciences et Territoires sur la thématique Mer et littoral à Paris, en partenariat avec les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires, l'association nationale des Élus du Littoral, le Cluster maritime français et La Gazette, .

Cet ouvrage rend compte de ces journées, d'en restituer les principaux apports et de dégager les propositions évoquées.

Cette première édition a abordé les enjeux liés aux territoires littoraux et maritimes sous l'angle de la planification déclinée dans 4 thématiques : les risques, l'énergie, l'observation des territoires, les acteurs des territoires.

Voir le document

Publié le
25/01/2018
.

 

Vous avez la possibilité de soumettre des propositions de communications orales, vidéos (25 min max) et photos, jusqu'au 15 février 2018.

Ce colloque est organisé par l'Œil d'Andromède et le laboratoire commun Air to Sea (Andromède océanologie et l'Institut des Sciences de l'Évolution) avec le soutien de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse et l'Université de Montpellier.

L'objectif est de rassembler toutes les personnes travaillant sur la mer Méditerranée (scientifiques, gestionnaires, agents techniques ...) pour faire le point autour de trois thématiques :

- les résultats de la surveillance (écologique, chimique...) ;

- surveiller la mer à travers ses poissons ;

- les nouveaux outils et méthodes de surveillance.

L'inscription au colloque est gratuite (mais obligatoire) et se fait via ce formulaire jusqu'au 2 mars.

 

Fiche appel à communications
En savoir plus

Publié le
30/01/2018
.

Le projet ADEPTE (Aide au Dimensionnement pour la gestion des Eaux Pluviales par Traitement Extensif) qui fait suite à un 1er programme de recherche (Segteup), a pour objectif de proposer aux collectivités et acteurs économiques des règles claires de dimensionnement et de gestion des filtres plantés de roseaux (FPR) adaptés aux "eaux pluviales". Cela passe notamment par la réalisation et la diffusion d'un logiciel d'aide à la conception de ces procédés.


Les acteurs de ce projet proposent une journée de restitution le 13 mars, à l'Espace Tête d'or à Lyon, suivie le lendemain, d'une demi-journée de visites d'ouvrages sur l'agglomération de Lyon Métropole.

Les rejets urbains par temps de pluie constituent une source de pollution non négligeable des milieux aquatiques ce qui peut nuire fortement à la biodiversité locale comme aux activités humaines. Ces rejets peuvent être issus d'un réseau de collecte d'eaux pluviales strictes ou du débordement par temps de pluie d'un réseau d'assainissement dans lequel se retrouverait des eaux pluviales.

Une bonne connaissance des réseaux permet de déterminer de manière assez juste, les lieux de déversements et les quantités d'effluents déversés en fonction de l'intensité des pluies.

Le stockage et le traitement en ligne de ces rejets par Filtres Plantés de Roseaux (FPR), constitue une alternative efficace et économiquement intéressante, aux bassins d'orage traditionnels ou autres ouvrages de gestion/traitement.

 

L'ARPE, convaincu de l'intérêt de ces systèmes, vous invite à découvrir le programme de la journée et à vous y inscrire : inscription & programme

Pour en savoir plus sur ces procédés, retrouver la vidéo réalisée par l'ARPE "Filtre planté de roseaux adapté aux eaux pluviales"  :

voir la video.

 

Voir le programme
En savoir plus

Publié le
07/02/2018
.

Ce guide édité par le centre européen de prévention du risque inondations destiné aux collectivités a pour objet de :

► rappeler le cadre national de la prévision et de la vigilance météorologique et de la vigilance crues en France métropolitaine et outre-mer ;

► décrire les derniers outils développés par Météo-France et le SCHAPI en la matière ;
► évoquer différentes expériences conduites au niveau local par des collectivités territoriales dans le domaine de la surveillance des crues et des submersions marines ;
► proposer des recommandations aux collectivités territoriales et aux communes en particulier pour exploiter au mieux les outils existants de prévision hydrométéorologiques et de surveillance des phénomènes susceptibles de générer des inondations sur leur territoire.

Télécharger le guide
En savoir +

Publié le
13/02/2018
.

En 2017, le territoire de Provence-Alpes-Côte d'Azur a reçu 139,5 millions d'euros d'aides attribuées par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse pour 1 550 opérations.

Cette année fut marquée par une belle dynamique d'investissements, avec une politique forte d'appels à projets et de mobilisation des porteurs de projets, qu'il s'agisse de renaturation des rivières, de dépollution, d'économies d'eau ou de gestion durable des services publics d'eau et d'assainissement.

Les chiffres clés en PACA pour 2017 : 


► Près de 60% des aides (82,8 M€) sont attribués aux opérations d'amélioration de l'assainissement et de l'eau potable, portées par les collectivités,
► 17% (24,1 M€) bénéficient à la renaturation des milieux aquatiques,
► 10% (13,6 M€) sont attribués à la gestion quantitative de la ressource,
► 6% (8,4 M€) sont consacrés à la lutte contre les pollutions agricoles.


Pour plus de détails, consultez le communiqué de presse.


(Source : Sauvons l'eau)

 

Voir le communiqué de presse
Voir l'infographie
En savoir +

Publié le
08/03/2018
.

Ce guide juridique et pratique réalisé par Territoires Conseils en partenariat avec l'Union nationale des CPIE décrypte les textes réglementaires et met l'accent sur les enjeux de cette nouvelle compétence pour les territoires, notamment en matière de périmètre et de gouvernance.

Télécharger le document
En savoir +

Publié le
14/12/2017
.

L'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse lance une étude sur l'utilité sociale des projets de préservation et restauration des milieux aquatiques.

L'agence de l'eau est actuellement à la recherche de territoires souhaitant participer à cette expérimentation.

L'étude sera réalisée sur 10 sites d'expérimentation sur les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse de janvier 2018 à fin 2019. Elle prévoit la réalisation d'un livret de retour d'expériences (publication en 2020) et éventuellement des formations.

L'objectif est d'expérimenter l'intégration de la notion d'utilité sociale dans la conception de projets de restauration de milieux aquatiques, de préservation de la biodiversité et/ou de protection de la ressource en eau. Pour les projets déjà réalisés ou en cours de réalisation, il s'agira de mettre en lumière cette utilité sociale.


Pour obtenir des informations complémentaires et si vous souhaitez participer n'hésitez pas à contacter

Nathalie Sureau-Blanchet (Chargée d'études en sociologie, AERMC) :

04 72 71 26 83 - Nathalie.SUREAUBLANCHET@eaurmc.fr

 

Les agences de l'eau sont depuis plusieurs années à la recherche d'approches et d'outils permettant de justifier les gains socio-économiques des projets qu'elles soutiennent au titre de la politique de l'eau. Confortées par la directive cadre sur l'eau, elles ont mobilisé des outils d'analyse économique destinés à mesurer les gains obtenus.


L'étude a pour objectif d'accompagner des projets de restauration de milieux aquatiques, de préservation de la biodiversité ou de protection de la ressource en eau, afin qu'ils intègrent une dimension d'utilité sociale ou que celle-ci soit mesurée a posteriori pour les projets déjà réalisés. Il s'agit d'apporter un appui à la réflexion, avec les acteurs des territoires, sur la dimension d'utilité sociale de ces projets, en parallèle et complément à la réflexion technique (pour ceux au stade de la conception). Pour cela, l'accompagnement est réalisé auprès des chargés de mission des structures locales en charge des projets.


Pour chaque projet, le bureau d'étude accompagnant analyse le contexte et cadre l'expérimentation avec le chargé de mission. Il anime, sur chaque site et en co-animation avec le chargé de mission, des réunions qui visent à aborder l'un de ces thèmes :

  • Un brainstorming en format atelier avec les acteurs du territoire ;
  • Une définition des indicateurs et un balayage des axes de l'utilité sociale ;
  • Une réflexion sur comment suivre les indicateurs d'utilité sociale
Guide utilité sociale

Publié le
05/02/2018
.

Le Réseau Régional des Gestionnaires de Milieux Aquatiques (RRGMA) PACA a organisé 1er février à Aix-en-Provence, la Conférence des élus en faveur de la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques par bassin versant.


Retrouvez sur le site du RRGMA : l'argumentaire et la déclaration signée par les 28 élus présents lors de cette conférence.

Ouvrir le lien

Publié le
09/02/2018
.

Comment va se passer la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI), qui depuis le 1er janvier reviennent aux EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) ? Qu'est ce que cela change au niveau de la gouvernance et du financement de cette gestion ? Les élus de notre région sont inquiets et l'ont fait savoir, en signant une charte le 1er février dernier.

*Didier Réault, Président du Parc des Calanques et Administrateur de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerannée-Corse.

Ecouter l'interview

Publié le
19/01/2018
.

Près des deux tiers des nappes (64%) affichent un niveau modérément bas à très bas. Une situation de basses eaux qui se prolonge jusqu'en fin d'année n'est pas habituelle. Elle traduit l'absence d'incidence notable des premières pluies automnales qui sont très attendues pour assurer la recharge des aquifères.

 

Carte
En savoir plus

Publié le
06/02/2018
.

Le Var est un des premiers départements à disposer d'un inventaire complet des zones humides sur son territoire. À l'occasion des journées mondiales des zones humides, il vous propose d'en découvrir certaines (du 27 janvier au 11 février 2018) en compagnie de guides naturalistes.

Voir le l'offre de sorties gratuites
En savoir +

Publié le
15/01/2018
.

Pour la 14è année consécutive en Méditerranée, tous les acteurs des zones humides se mobilisent pour faire découvrir aux petits comme aux grands les richesses des lagunes, des marais littoraux, des cours d'eau…

En savoir plus et voir le programme

Publié le
15/01/2018
.

 

L'observatoire régional de l'eau et des milieux aquatiques vous présente ses meilleurs voeux pour 2018.

 

Au programme cette année :

 

un guide " Eaux souterraines et aménagement du territoire en PACA ",

une brochure " Eau, milieux aquatiques, biodiversité et aménagement du territoire ",

le suivi de l'actualité régionale sur l'eau,

des rendez-vous (demi-journée retours d'expérience "Eau, biodiversité et aménagement du territoire"  & Forum de l'eau),

la création des premiers indicateurs de l'observatoire,

l'édition de nouveaux supports de communication.

 

En 2017, vous avez été 21300 visiteurs à venir sur notre site.

Merci à tous !

 

Retrouver toutes nos productions : cliquer ici

Publié le
18/01/2018
.

 

 

 

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes (Tour du Valat) en collaboration avec la Région PACA, l'agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse, et la DREAL PACA, propose cette rencontre adressée aux élus de la région PACA, aux élus des structures de gestion des milieux et des parcs naturels régionaux, aux directions de services techniques des collectivités du littoral PACA et aux membres des conseils de territoires.

 

[ le 2 février 2018, de 9h à 13h, à l'Auditorium de la Garde (83) ]

 

Sous un format " les élus parlent aux élus ", cette rencontre vise à illustrer les actions en oeuvre sur les territoires qui permettent de faire face au changement climatique. Elles seront présentées par des élus et acteurs de l'aménagement du territoire en PACA. Des experts en sociologie, en droit de l'urbanisme et de l'adaptation au changement climatique offriront un éclairage sur les expériences partagées.


Les principaux objectifs sont de :


- Partir des préoccupations principales des élus pour développer un projet de territoire qui peut s'exprimer sur différents thèmes : cadre de vie, santé, emploi, économie, agriculture.

- Démontrer comment le changement climatique peut accentuer les problématiques actuelles de leur territoire.

- Révéler en quoi l'adaptation peut être une opportunité d'un développement économique durable, une valorisation des éléments du cadre vie.

 

Pour vous inscrire : Contacter Nathalie Barré / barre@tourduvalat.org / 04 90 97 29 56

Programme
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.