en 2018

Publié le
06/02/2018
.

Le Var est un des premiers départements à disposer d'un inventaire complet des zones humides sur son territoire. À l'occasion des journées mondiales des zones humides, il vous propose d'en découvrir certaines (du 27 janvier au 11 février 2018) en compagnie de guides naturalistes.

Voir le l'offre de sorties gratuites
En savoir +

Publié le
09/02/2018
.

Comment va se passer la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI), qui depuis le 1er janvier reviennent aux EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) ? Qu'est ce que cela change au niveau de la gouvernance et du financement de cette gestion ? Les élus de notre région sont inquiets et l'ont fait savoir, en signant une charte le 1er février dernier.

*Didier Réault, Président du Parc des Calanques et Administrateur de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerannée-Corse.

Ecouter l'interview

Publié le
05/02/2018
.

Le Réseau Régional des Gestionnaires de Milieux Aquatiques (RRGMA) PACA a organisé 1er février à Aix-en-Provence, la Conférence des élus en faveur de la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques par bassin versant.


Retrouvez sur le site du RRGMA : l'argumentaire et la déclaration signée par les 28 élus présents lors de cette conférence.

Ouvrir le lien

Publié le
15/01/2018
.

 

L'observatoire régional de l'eau et des milieux aquatiques vous présente ses meilleurs voeux pour 2018.

 

Au programme cette année :

 

un guide " Eaux souterraines et aménagement du territoire en PACA ",

une brochure " Eau, milieux aquatiques, biodiversité et aménagement du territoire ",

le suivi de l'actualité régionale sur l'eau,

des rendez-vous (demi-journée retours d'expérience "Eau, biodiversité et aménagement du territoire"  & Forum de l'eau),

la création des premiers indicateurs de l'observatoire,

l'édition de nouveaux supports de communication.

 

En 2017, vous avez été 21300 visiteurs à venir sur notre site.

Merci à tous !

 

Retrouver toutes nos productions : cliquer ici

Publié le
15/01/2018
.

Pour la 14è année consécutive en Méditerranée, tous les acteurs des zones humides se mobilisent pour faire découvrir aux petits comme aux grands les richesses des lagunes, des marais littoraux, des cours d'eau…

En savoir plus et voir le programme

Publié le
30/01/2018
.

Le projet ADEPTE (Aide au Dimensionnement pour la gestion des Eaux Pluviales par Traitement Extensif) qui fait suite à un 1er programme de recherche (Segteup), a pour objectif de proposer aux collectivités et acteurs économiques des règles claires de dimensionnement et de gestion des filtres plantés de roseaux (FPR) adaptés aux "eaux pluviales". Cela passe notamment par la réalisation et la diffusion d'un logiciel d'aide à la conception de ces procédés.


Les acteurs de ce projet proposent une journée de restitution le 13 mars, à l'Espace Tête d'or à Lyon, suivie le lendemain, d'une demi-journée de visites d'ouvrages sur l'agglomération de Lyon Métropole.

Les rejets urbains par temps de pluie constituent une source de pollution non négligeable des milieux aquatiques ce qui peut nuire fortement à la biodiversité locale comme aux activités humaines. Ces rejets peuvent être issus d'un réseau de collecte d'eaux pluviales strictes ou du débordement par temps de pluie d'un réseau d'assainissement dans lequel se retrouverait des eaux pluviales.

Une bonne connaissance des réseaux permet de déterminer de manière assez juste, les lieux de déversements et les quantités d'effluents déversés en fonction de l'intensité des pluies.

Le stockage et le traitement en ligne de ces rejets par Filtres Plantés de Roseaux (FPR), constitue une alternative efficace et économiquement intéressante, aux bassins d'orage traditionnels ou autres ouvrages de gestion/traitement.

 

L'ARPE, convaincu de l'intérêt de ces systèmes, vous invite à découvrir le programme de la journée et à vous y inscrire : inscription & programme

Pour en savoir plus sur ces procédés, retrouver la vidéo réalisée par l'ARPE "Filtre planté de roseaux adapté aux eaux pluviales"  :

voir la video.

 

Voir le document
En savoir plus

Publié le
19/01/2018
.

Près des deux tiers des nappes (64%) affichent un niveau modérément bas à très bas. Une situation de basses eaux qui se prolonge jusqu'en fin d'année n'est pas habituelle. Elle traduit l'absence d'incidence notable des premières pluies automnales qui sont très attendues pour assurer la recharge des aquifères.

 

Carte
En savoir plus

Publié le
18/01/2018
.

 

 

 

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes (Tour du Valat) en collaboration avec la Région PACA, l'agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse, et la DREAL PACA, propose cette rencontre adressée aux élus de la région PACA, aux élus des structures de gestion des milieux et des parcs naturels régionaux, aux directions de services techniques des collectivités du littoral PACA et aux membres des conseils de territoires.

 

[ le 2 février 2018, de 9h à 13h, à l'Auditorium de la Garde (83) ]

 

Sous un format " les élus parlent aux élus ", cette rencontre vise à illustrer les actions en oeuvre sur les territoires qui permettent de faire face au changement climatique. Elles seront présentées par des élus et acteurs de l'aménagement du territoire en PACA. Des experts en sociologie, en droit de l'urbanisme et de l'adaptation au changement climatique offriront un éclairage sur les expériences partagées.


Les principaux objectifs sont de :


- Partir des préoccupations principales des élus pour développer un projet de territoire qui peut s'exprimer sur différents thèmes : cadre de vie, santé, emploi, économie, agriculture.

- Démontrer comment le changement climatique peut accentuer les problématiques actuelles de leur territoire.

- Révéler en quoi l'adaptation peut être une opportunité d'un développement économique durable, une valorisation des éléments du cadre vie.

 

Pour vous inscrire : Contacter Nathalie Barré / barre@tourduvalat.org / 04 90 97 29 56

Programme

Publié le
11/01/2018
.

L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse lance une 2è initiative de 4 M€ en faveur de la biodiversité sous forme d'un appel à projets.

Ouverte jusqu'au 30 avril 2018, elle cible les projets des collectivités, associations de protection de la nature, conservatoires et gestionnaires d'espaces naturels, fondations privées, établissements publics de l'Etat, industriels qui agissent pour la reconquête de la biodiversité.

Les lauréats verront leurs projets financés jusqu'à 60%.

La première initiative en faveur de la biodiversité, lancée en novembre 2016, a rencontré un vif succès avec 80 projets financés (sur plus de 200 projets reçus), majoritairement portés par des associations et des collectivités, et financés à hauteur de 7 millions d'euros par l'agence de l'eau.


Cette première initiative a permis de mettre en place une collaboration constructive avec les partenaires techniques et financiers de la biodiversité (Agence Française pour la Biodiversité, Régions, DREAL, Départements) et d'affiner la stratégie d'intervention de l'agence dans le domaine de la biodiversité.

En savoir plus

Publié le
23/01/2018
.

Suite à l'appel à manifestation d'intérêt lancé en juillet 2017, l'Agence française pour la biodiversité [AFB] a reçu 113 dossiers, correspondant au total à plus de 1000 communes.

47 collectivités, soit 40% des projets déposés, ont été finalement sélectionnés pour un financement global de 5 millions d'euros.


► 5 collectivités sont lauréates en PACA : 

Correns, St Vincent-sur-Jabron, Septèmes-les-Vallons, Vence, le PNR des Baronnies Provençales.

 

En savoir plus

Publié le
15/01/2018
.

Organisé en 4 tranches, il concerne les sites de production présentant un niveau d'activité supérieur au seuil prévu par la directive 2010/75 CE relative aux émissions industrielles (IED) ainsi que les installations collectives de traitement des eaux usées issues de ces sites.

La 4è et dernière tranche est ouverte du 1er janvier au 30 juin 2018. L'agence lui consacre 5 millions d'euros.

Voir le document
http://www.eaurmc.fr/emissionsindustrielles.html

Publié le
27/10/2017
.
L'Agence de l'eau RMC lance un appel à projets pour accompagner les campagnes d'analyses de micropolluants dans les stations d'épuration domestique visées par l'action de Recherche et réduction des substances dangereuses pour l'eau (RSDE), en incluant un volet "boues".

Doté de 4 millions d'€, il est ouvert jusqu'au 30 juin 2018 et a pour objectif de mieux connaître les émissions de micropolluants des stations d'épuration d'une capacité supérieure à 10 000 équivalents habitants. Cela représente 370 stations dans les bassins Rhône-Méditerranée et Corse.
En savoir plus
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.