Eau potable


En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les ressources souterraines assurent 50% de l’alimentation en eau potable (60% dans les nappes alluviales, 25% dans les aquifères karstiques). (extrait Diagnostic du SOURSE)

Publié le
05/11/2018
.

L'Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de publier son bilan régional sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine pour la période  2015-2017.

Le document valorise, pour cette période, les données du contrôle sanitaire mis en oeuvre par l'ARS PACA. Il porte à la fois sur la qualité de l'eau distribuée pour trois paramètres (bactériologie, nitrates, pesticides) et sur l'état d'avancement de la protection adminsitrative des captages.

La synthèse montre que l'eau distribuée dans la région est globalement de bonne qualité tout en mettant en relief d'importantes disparités géographiques. Les problèmes de qualité bactériologique identifiés dans les départements alpins soulignent la nécessité de poursuivre la protection des captages et si nécessaire de mettre en place des stations de désinfection pour les réseaux en zone de montagne. Les actions menées ces trois dernières années ont néanmoins permis d'améliorer significativement la situation : plus de 8000 usagers supplémentaires bénéficient désormais d'une eau de bonne qualité sur le plan bactériologique.

Si la problématique des nitrates est peu préoccupante dans la région, la vigilance doit rester de mise sur certains bassins versants sensibles aux contaminations par les produits phytosanitaires.


Consulter le document
En savoir + : Site de l'ARS PACA

Publié le
31/07/2018
.

Retrouvez sur le site eaufrance des informations sur l'eau potable du bassin Rhône Méditerranée :
captages prioritaires, ressources stratégiques, modes de gestion de la distribution de l'eau potable, modes de tarification et prix de l'eau, qualité de l'eau potable,...

Accéder aux informations

Publié le
31/07/2018
.

L'Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d'Azur s'engage au quotidien pour garantir la qualité de l'eau potable, depuis la ressource, jusqu'au robinet pour que sa consommation ne présente aucun risque sanitaire pour les usagers.

L'eau délivrée par les réseaux publics de distribution doit être conforme aux limites et références de qualité fixées par le code de la santé publique.

C'est dans ce cadre réglementaire que l'ARS :

- organise et assure le contrôle sanitaire des eaux distribuées

- œuvre pour le respect de l'application des règles en définissant des programmes d'amélioration et d'inspection
- participe à l'information des acteurs de l'eau et des consommateurs.


Le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine est une compétence de l'Etat, organisée et exercée par l'ARS Paca, grâce à ses délégations territoriales.

Comme l'explique Fabrice Dassonville, responsable du service eaux à la direction Santé publique et environnementale de l'ARS Paca, les délégations territoriales mettent en œuvre ce contrôle sanitaire sous l'égide des Préfets, à l'échelle départementale pour vérifier les impacts éventuels sur la santé des usagers.

Un laboratoire agréé réalise les prélèvements et les analyses des contrôles sanitaires. Ces derniers sont réguliers " au fil de l'eau " afin que les services santé-environnement des délégations territoriales s'assurent que l'eau délivrée par les réseaux publics de distribution soit conforme aux limites et références de qualité fixées par le code de la santé publique.

Ce contrôle sanitaire intervient en parallèle de plusieurs améliorations préventives des réseaux d'adduction d'eau potable. Ainsi, il est rappelé que les mises en place des périmètres de protection des captages est bien une obligation pour l'ensemble des communes distribuant de l'eau aux usagers. En complément, le traitement des eaux (désinfection par chloration ou ultra-violet ), intervient pour renforcer ces méthodes et pour garantir aux usagers une eau saine tout au long de la distribution de l'eau.

L'ARS Paca accompagne les mairies en leur proposant des solutions sanitaires adéquates, adaptées aux moyens et aux caractéristiques géographiques de chaque commune.

En savoir + (site de l'ARS PACA)

Publié le
31/07/2018
.

L'ARS rédige annuellement une fiche d'information " Infofacture " sur la qualité de l'eau du robinet que chaque exploitant doit joindre à une facture d'eau adressée à ses abonnés. Cette synthèse reprend les éléments issus du contrôle sanitaire : microbiologie, nitrates, pesticides, etc. L'infofacture comporte également des recommandations d'ordre sanitaire, en particulier vis-à-vis du plomb, des nitrates et du fluor.

Ouvrir le lien vers la carte interactive des infofactures

Publié le
31/07/2018
.

Ce document constitue une synthèse de la qualité de l'eau distribuée pour la période 2012-2014 pour trois paramètres : bactériologie, nitrates et pesticides.

Il précise aussi l'état d'avancement de la mise en place des périmètres de protection des captages. Ce rapport a été établi par l'ensemble des Services Santé Environnement des Directions Territoriales et la Mission Santé Environnement de l'ARS PACA.

Télécharger le bilan

Publié le
21/07/2014
.

L'eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé.

Les eaux distribuées en région Paca et destinées à la consommation humaine font l'objet de contrôles sanitaires permanents. Ces contrôles relèvent des missions de l'Agence régionale de santé (ARS), plus particulièrement des six délégations territoriales. Elles sont mises en œuvre au service du préfet.

 

 

Pour accéder aux résultats de qualité de l'eau potable de votre commune : Cliquer ici

Publié le
04/11/2014
.

L'édition 2013 du bilan triennal de la qualité des eaux distribuées en Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de paraître, retrouvez la sur le site de l'ARS.

Le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine est une compétence de l'Etat, organisée et exercée par l'Agence Régionale de Santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur, grâce à ses délégations départementales territoriales.

Cette nouvelle édition constitue une synthèse de la qualité de l'eau distribuée pour la période 2009-2011, mais compare aussi, entre eux, les précédents bilans triennaux, depuis 2003.

Cette évaluation porte sur la qualité de l'eau distribuée pour trois paramètres : bactériologie, nitrates et pesticides.

 

Cette synthèse montre que l'eau distribuée dans la région est globalement de bonne qualité tout en mettant en relief d'importantes disparités géographiques. Ainsi, les problèmes de qualité bactériologique identifiés dans les départements alpins soulignent la nécessité de poursuivre la protection des captages et si nécessaire de mettre en place des stations de désinfection pour les réseaux en zone de montagne. Si la problématique des nitrates est peu préoccupante dans notre région, par contre la vigilance doit rester de mise sur certains bassins versants sensibles aux
contaminations par les produits phytosanitaires.

Pour télécharger le document : cliquer ici

Publié le
21/07/2014
.

Le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine est une compétence de l'Etat, organisée et exercée par l'Agence Régionale de Santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur, grâce à ses délégations départementales territoriales.

Parue en juillet 2010, la première partie du bilan sur la qualité des eaux distribuées en Provence-Alpes-Côte d'Azur fournissait une évaluation de la qualité de l'eau pour trois paramètres sur la période 2006-2008 : bactériologie, nitrates et pesticides.

" Cette synthèse montre que l'eau distribuée dans la région est globalement de bonne qualité tout en mettant en relief d'importantes disparités géographiques. Ainsi, les problèmes de qualité bactériologique identifiés dans les départements alpins soulignent la nécessité de poursuivre des captages et si nécessaire de mettre en place des stations de désinfection pour les réseaux en montagne. Si la problématique des nitrates est peu préoccupant dans notre région, par contre la vigilance doit rester de mise sur certains bassins versant sensibles aux contaminations par les produits phytosanitaires.

 


 

Ce bilan qui fait partie des actions du Plan Régional Santé Environnement n°1 de Provence-Alpes-Côte d'Azur s'inscrit également dans le PRSE n°2 en cours d'élaboration, dont l'une des trois orientations vise à " sécuriser et garantir l'accès à tous à une ressource de qualité afin de réduire les risques sanitaires liés aux différents usages de l'eau ". Extrait de La qualité des eaux distribuées en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La qualité des eaux distribuées en Provence-Alpes-Côte d'Azur - Edition 2010

Publié le
10/02/2015
.

Le schéma départemental des ressources et de l’alimentation en eau du Var, datant de 2006, a été réactualisé afin qu’il reste une référence. Ce nouveau document a été présenté aux élus du Département le 19 octobre 2012.

Ce document, à partir des données sur l'eau potable collectées auprès des communes, permet de :
- réactualiser l'état des lieux de l'alimentation en eau potable dans le département
- lister les points sensibles à l'échelle du département et les priorités d'action par territoire
- réactualiser l'enveloppe des dépenses à réaliser par les collectivités, qu'elles soient commune, EPCI ou Département, et par la société du canal de Provence.

Schéma départemental _Rapport
Schéma départemental _Annexes
Pour en savoir plus Ciquer ici

Publié le
02/07/2014
.
Consultation publique européenne - Eau potable - du 23 Juin au 23 Septembre 2014

L’objectif est de mieux comprendre les points de vue des citoyens sur les besoins en eau potable, ainsi que sur les actions à mener pour améliorer l’approvisionnement en eau potable de haute qualité.


Le résultat de cette consultation servira d’outil d’aide à la décision pour déterminer si la directive européenne sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine a besoin d’être modifiée et, le cas échéant, pour décider des changements à apporter.

 

Cette consultation est une réponse à la première initiative citoyenne ayant réussi à réunir plus d’un million de signatures. Le 19 mars 2013, la Commission européenne acceptait cette initiative, intitulée Right2Water. Les citoyens signataires demandaient notamment à la Commission de reconnaître le droit à l’eau et à l’assainissement en tant que droit de l’homme et de mettre en place un service public de l’eau.

Ouvrir la consultation publique européenne

Publié le
01/12/2014
.

L’observatoire vous donne accès, si les indicateurs de la commune sont renseignés, au rendement du réseau d’eau potable, la somme des pertes par fuites, le pourcentage de renouvellement du réseau d’eau potable, à la connaissance et gestion patrimoniale du réseau d’eau potable.

L’observatoire national des services d’eau et d’assainissement est un outil destiné aux collectivités locales, maires et présidents d’intercommunalité, pour piloter leurs services, suivre leurs évolutions d’une année sur l’autre, et comparer leurs performances avec d’autres services.

C’est aussi un site internet grand public répondant aux exigences des usagers et des citoyens soucieux d’avoir une information transparente sur le prix de l’eau et sur la qualité du service.

En sélectionnant une commune ou un  territoire (« recherche textuelle »), identifier  les services qui desservent les différentes communes. Lorsque les indicateurs sont renseignés, il est possible d’accéder aux données sur l’eau potable, l’assainissement collectif et non collectif.

 

 

indicateur_eau_france.jpg

Cliquer ici pour choisir une commune

Publié le
07/11/2014
.

L’outil télé-RPQS, disponible sur le site services.eaufrance, permet d’obtenir un RPQS pré-rempli et facilement modifiable par la collectivité.

 


En 2012, l’Observatoire national des services publics d’eau et d’assainissement se dote d’une nouvelle fonctionnalité, le télé-RPQS, qui aidera les collectivités à répondre à leurs obligations réglementaires (édition d’un rapport et transmission au Préfet de département).

 

Pour rappel, sont concernés par l’obligation d’établir un Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité (RPQS), tout service en charge de tout ou partie des compétences de l’eau potable (art. L.2224-7 du CGCT) ou de l’assainissement (art. L.2224-8 du CGCT) ; par exemple, une collectivité qui a en charge la compétence partielle de production d’eau potable ou de traitement des eaux usées devra élaborer un RPQS.

Pour accéder à l’outil cliquer ici

Publié le
07/11/2014
.
  • 10 points essentiels à retenir pour l’établissement d’un RPQS : cliquer ici
  • Exemple de RPQS eau potable : cliquer ici
  • Exemple de RPQS assainissement collectif : cliquer ici
  • Exemple de RPQS assainissement non collectif : cliquer ici
Pour en savoir plus Ciquer ici
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.