en 2018

Publié le
07/01/2019
.

Lors de cette journée technique organisée par le organisée par le CEREMA Méditerranée, le 17 janvier 2019 à Aix-en-Provence, seront présentés des outils utiles à la mise en oeuvre de la compétence GEMAPI : diagnostic territorial, aide à la décision, guides méthodologique.


Consulter le programme
En savoir + : Site Internet du CEREMA

Publié le
20/12/2018
.

Le Réseau International des Organismes de Bassins (RIOB) et l'UNESCO, avec l'Organisation météorologique mondiale (OMM), le Bureau australien de météorologie coordonnant l'Initiative mondiale pour les données sur l'eau (WWDI) et l'Office international de l'eau (OIEau), avec le soutien de l'Agence française pour la biodiversité (AFB), ont uni leurs forces pour rédiger ce Manuel des systèmes d'information sur l'eau : Administration, traitement et exploitation des données sur l'eau.

Ce document souligne l'importance de la gestion des données sur l'eau pour une gestion efficace des ressources en eau et présente les principaux processus à prendre en compte lors de la mise en œuvre d'un système d'information sur l'eau (SIE), y compris la gouvernance des données : production de données, gestion intégrée des données et partage des données entre institutions, traitement de données et production d'informations et diffusion de l'information.

Il présente également une image des principaux défis avec quelques études de cas montrant comment les systèmes d'information sont mis en œuvre pour répondre aux besoins dans divers domaines de la gestion du secteur de l'eau, tels que: planification de la gestion intégrée de l'eau, adaptation au changement climatique, gestion des crues, prévision de la sécheresse, ressources en eau et écosystèmes, protection, gestion sectorielle de l'utilisation de l'eau (agriculture, eau potable, production d'énergie, transports, industrie, pêche, etc.), données de reporting et gestion des ressources en eau transfrontalières.


Consulter le document

Publié le
20/12/2018
.

Après plusieurs mois de négociations, le Conseil, le Parlement européen et la Commission européenne, réunis le 19 décembre 2018, se sont accordés sur le texte de la Directive relative aux produits plastique à usage unique, entériné dès le lendemain par Brune Poirson (secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire) à l'occasion du conseil des ministres de l'Environnement à Bruxelles.

Reconnue par tous comme historique, cette Directive européenne s'attache à mettre en place des outils efficaces de protection de notre environnement contre les impacts non maitrisés des plastiques à usage unique. Elle rejoint en cela l'un des objectifs premiers de la feuille de route nationale sur l'économie circulaire : " Zéro plastique dans l'environnement ".


Le texte européen vise principalement à :

- interdire le plastique pour certains usages et limiter la mise sur le marché de produits plastique pour lesquels il existe des alternatives crédibles ;

- contraindre certains producteurs à assumer la charge de l'impact environnemental des produits mis sur le marché en contribuant financièrement aux coûts de collecte et de traitement de leurs déchets ;

- favoriser l'incorporation de matière première recyclée.

Consulter le communiqué de presse
En savoir + : Site du Ministère de la transition écologique et solidaire

Publié le
14/12/2018
.

Les contributions à cette plateforme qui seront envoyées avant le 21 décembre 2018 pourront être prises en compte pour le comité de pilotage prévu le 10 janvier 2019. Les contributions reçues par la suite seront prises en compte pour la préparation des groupes de travail.

La plateforme porte sur les 9 thèmes traités dans le cadre de la deuxième séquence des Assises de l'eau :

Thème 1 : Développer des modèles économes en eau (industries, services, agriculture, cités),
2 : Innover dans les solutions techniques pour mieux utiliser l'eau,
3 : Protéger les captages d'eau potable,
4 : Réduire les pollutions par les micropolluants,
5 : Favoriser les projets de territoire pour la gestion de la ressource en eau,
6 : Préserver les milieux humides,
7 : Restaurer les fonctionnalités des rivières,
8 : Concilier hydro-électricité et changement climatique,
9 : Valoriser les solutions fondées sur la nature.

Accéder à la plateforme

Publié le
13/12/2018
.

Le Réseau régional des gestionnaires de milieux aquatiques de Provence-Alpes-Côte d'Azur (RRGMA) a organisé le 4 décembre 2018 "Les rencontres régionales de la GEMAPI". Cette journée d'échanges avait pour objectif de valoriser et identifier les différentes approches de mise en oeuvre de la compétence GEMAPI sur le territoire régional (stratégies, méthodes de travail, lectures juridiques, traductions techniques et statutaires).

Dans le cadre de cet évènement, le réseau et ses membres ont publié au sujet des démarches de mise en oeuvre de la GEMAPI : une carte régionale11 cartes territoriales et 12 fiches retours d'experiences.

Les 11 cartes territoriales illustrent les démarches de mise en oeuvre à l'échelle des bassins versants qui montrent les interactions entre les structures de gestion par bassin versant et les intercommunalités concernées,

Les 12 fiches retours d'experiences permettent d'avoir un apperçu du contexte, des étapes de mise en oeuvre et du financement de la compétence GEMAPI sur chacun des territoires.


En savoir + et consulter les documents : Site Internet du RRGMA

Publié le
13/12/2018
.

Les agences de l'eau et le ministère de la Transition écologique et solidaire ont lancé le 12 décembre 2018, une campagne de communication à destination du grand public pour améliorer la culture générale sur l'eau : "En Immersion : l'eau a quelque chose à vous dire !".

Elle a pour but de communiquer sur les enjeux liés à la ressource en eau et a pour ambition de partager des données locales autour de la qualité de l'eau et d'informer le citoyen des actions menées pour sa préservation. Rendez-vous sur : enimmersion-eau.fr.

Les 6 Agences de l'eau et le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire se mobilisent au travers d'une campagne nationale déployée sur 2 ans, "En immersion", pour apporter aux citoyens une information transparente et accessible.

Il s'agit non seulement de communiquer sur les actions menées, ce qui est relativement classique, mais surtout de mettre en lumière les résultats obtenus et constatés sur la qualité de l'eau et des milieux naturels.

Pour alimenter les contenus de cette campagne, les Agences de l'eau consolideront des données pour illustrer les grands enjeux de la politique de l'eau. Il s'agit aussi d'améliorer la culture générale sur l'eau au sein de la population dans la mesure où tout un chacun contribue à cette politique par la facture d'eau.


En savoir + : Site Internet Sauvons l'eau

Publié le
07/12/2018
.

Depuis 2011, les agences de l'eau, le Ministère en charge du développement durable et l'agence française pour la biodiversité interrogent tous les deux ans les Français pour appréhender leurs perceptions de la préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques. Découvrez les résultats du baromètre 2018 en partenariat avec l'AdCF.

Préoccupations des Français par rapport à ce sondage :

► 47% citent le changement climatique (+9 points depuis 2011)

► 45% la disparition de certaines espèces animales et végétales

► 42% la qualité de l'eau potable (-10 pts depuis 2011).


Priorités des Français dans le domaine de l'eau :
► 59% la réduction de la pollution des rivières

► 42% la préservation de la biodiversité aquatique.

Sensibilisation & information :
Plus de 8 Français sur 10 jugent utile d'avoir des informations sur les différents sujets en lien avec l'eau
► 89% jugent utile l'information sur les gestes permettant de préserver la qualité des rivières

► 56% ont une volonté réelle de s'investir à titre personnel en faisant attention aux produits rejettés dans les canalisations, 37% en entretenant leur jardin avec des produits et techniques naturels et 32% en achetant des produits non polluants pour leur activité de bricolage.

 

Publié le
06/12/2018
.

Cette demi-journée d'échanges techniques et scientifiques "Eaux pluviales : rôle des techniques alternatives sur la gestion des micropolluants dans les rejets urbains de temps de pluie (RUTP)" vise à restituer et faire connaître les résultats du programme de recherche MicroMegas.

  Jeudi 20 Décembre de 14h à 18h
à l'INSA de Lyon-Villeurbanne (Amphithéâtre Freyssinet) 

Au programme :

• La caractérisation des perceptions des micropolluants et des dispositifs techniques par les différents niveaux décisionnels d'acteurs ;

• Le suivi expérimental des dispositifs alternatifs de gestion des eaux pluviales centralisés et à la source, et résultats de ces suivis ;

• Connaissances acquises sur comment évaluer la performance de ces techniques ;

• Une mise en perspectives de ces résultats avec ceux obtenus sur les autres sites de Paris et Nantes - Programmes Matrioschkas & Roulepur - et une présentation du futur guide méthodologique d'évaluation des performances commun aux 3 programmes.


Cette journée s'adresse particulièrement à un Public technique/opérationnel :

Représentants des collectivités territoriales, opérateurs, bureaux d'études, leurs partenaires institutionnels (Services de l'état, Agences de l'Eau…), acteurs de l'aménagement (aménageurs, paysagistes…) qui participent à la conception des ouvrages.

Elle intéressera également les élus, soucieux de mettre en place une stratégie intégrée de gestion de l'eau sur leur territoire, et enfin, les scientifiques travaillant sur la gestion de l'eau dans la ville (hydrologues, biologistes, chimistes, sociologues, économistes…).


Consulter le programme
En savoir + & inscriptions : Site Internet graie.org

Publié le
06/12/2018
.

L'agence de l'eau lance son 11e programme, "Sauvons l'eau !" pour agir plus vite, plus fort, et là où les enjeux pour l'eau et le vivant sont les plus urgents.

Entre 2019 et 2024, elle va investir 2,6 milliards d'euros pour aider les collectivités, industriels, agriculteurs, associations du quart sud-est qui s'engagent pour améliorer l'état de nos eaux et adapter les territoires au changement climatique.

Elle accompagne fortement les territoires ruraux défavorisés afin de rattraper les retards en matière d'eau potable et d'assainissement. Ces financements proviennent des redevances collectées auprès de tous les usagers de l'eau en fonction de leur consommation d'eau et de la pollution qu'ils rejettent dans le milieu naturel. C'est une fiscalité incitative : celui qui économise l'eau, paie moins de redevances.


3 priorités
guident les aides de l'agence de l'eau pour les 6 prochaines années :


1. Poursuivre l'amélioration de la qualité des eaux

L'agence finance par exemple des projets pour mieux gérer les eaux de pluie, protéger les zones de captage et celles qui sont stratégiques pour l'eau potable des futures générations, moderniser les dernières stations d'épurations qui restent des points noirs, aider les services d'eau et d'assainissement à s'organiser à l'échelle intercommunale ….


2. Partager et économiser l'eau

L'eau, cette ressource vitale, n'est pas inépuisable, et encore moins avec le changement climatique. L'agence de l'eau encourage les cultures et modes d'irrigations plus économes, la chasse aux fuites dans les réseaux d'eau potable, l'innovation pour des villes plus perméables et la réutilisation des eaux usées traitées.


3. Favoriser le retour de la biodiversité

C'est possible en protégeant les zones humides et le littoral mais aussi en redonnant aux rivières leur forme naturelle pour permettre aux espèces de retrouver leurs habitats.


Publié le
06/12/2018
.

L'arrêté du 19 octobre 2018 approuve le schéma national des données sur l'eau, les milieux aquatiques et les services publics d'eau et d'assainissement (SNDE). Il est publié au Journal officiel du 30 novembre 2018.

Ce schéma constitue le document national des données prévu par l'article R. 131-34 du code de l'environnement pour le système d'information sur l'eau, les milieux aquatiques et les services publics d'eau et d'assainissement, dénommé dans ce qui suit " système d'information sur l'eau ".

Ce schéma définit le système des données publiques de l'eau et fonde sur celui-ci le système d'information sur l'eau, son service d'information Eaufrance, en organise la gouvernance, décrit son référentiel technique et les modalités de son approbation.

Il s'inscrit dans la démarche de modernisation de l'action publique engagée par l'Etat.


Consulter le document
En savoir + : Site Internet eaufrance.fr

Publié le
22/11/2018
.

Le pôle métier Eau et Environnement du CRIGE et l'ARPE vous invitent au Rendez-Vous Technique BD TOPAGE TOUR le jeudi 13 décembre 2018 (de 13h45 à 16h45) à Aix-en-Provence.

Le pôle métier a contribué ces dernières années à la définition des spécifications de la BD TOPAGE®, nouveau référentiel hydrographique national produit par l'IGN et l'Agence Française de la Biodiversité.

Longtemps discutée, attendue et présentée lors de plusieurs réunions, une première édition de la BD TOPAGE® est désormais disponible sur notre région.

Acteurs de l'eau, venez découvrir en avant-première la BD TOPAGE, témoigner de vos cas d'usages et exprimer vos attentes ou interrogations à l'égard de cette nouvelle base de données. 

Consulter le programme
En savoir + et s'inscrire : site Internet du CRIGE

Publié le
22/11/2018
.

Dans le cadre d'un évènement labellisé Assises de l'eau, les agences de l'eau et leurs comités de bassin ont rassemblé le 15 novembre à Lyon plus de 700 acteurs de l'eau afin d'échanger sur les solutions pour s'adapter au changement climatique.

Face au constat d'une vulnérabilité généralisée des territoires, en proie aux sécheresses et aux inondations, l'heure est aujourd'hui à la mobilisation et au partage des "bonnes pratiques". Les agences de l'eau vont favoriser le passage à l'action grâce à leur 11ème programme d'intervention 2019-2024, elles prévoient d'investir 3 milliards d'euros dans des actions d'adaptation au changement climatique.

En savoir + : www.sauvonsleau.fr

Publié le
22/11/2018
.

François de Rugy (ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire), Agnès Buzyn (ministre des Solidarités et de la Santé), Frédérique Vidal (ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation) et Didier Guillaume (ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation) ont lancé le mardi 20 novembre la consultation publique sur le projet de plan Ecophyto II+.

Le plan Ecophyto II+ vient renforcer le plan Ecophyto II, principalement en intégrant les actions prévues par le plan d'action du 25 avril 2018 sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides d'une part, et celles du plan de sortie du glyphosate annoncé le 22 juin 2018 d'autre part.

Consulter le communiqué de presse
En savoir + & participer à la consultation : www.ecologique-solidaire.gouv.fr

Publié le
22/11/2018
.

AIR Climat et le GREC-SUD (Groupe régional d'experts sur le climat en région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur), en partenariat avec le Comité National Français sur les Changements Globaux (CNFCG), le conseil scientifique du programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC MEEM) et Future Earth, organisent le 2ème colloque national sur l'adaptation des territoires au changement climatique, les 17, 18 et 19 décembre 2018 à Marseille.

Cet événement sera l'occasion d'aborder de manière transversale les impacts du changement climatique et ses conséquences à la fois sociales, économiques et environnementales, mais aussi de dessiner les contours d'un nouvel espace à la frontière des sciences et de la société. Les publics croiseront leurs regards et exprimeront leurs besoins pour orienter les stratégies d'adaptation et d'atténuation, et la recherche de demain.


Les 3 journées thématiques porteront sur les enjeux suivants, en insistant sur les risques, les ressources et la transition :

• océan, mer et littoral face au changement climatique
• face au changement global : quelles villes demain ?
• quels transition(s) et leviers d'actions pour les territoires ?

Les conférences, tables rondes et ateliers rythmeront l'événement et privilégieront le dialogue pour faire émerger de nouvelles perspectives.

Consulter le programme du colloque et s'inscrire

Publié le
22/11/2018
.

L'Agence française pour la biodiversité vient de publier dans sa collection "Comprendre pour agir" un document inititulé "Lutter contre les micropolluants dans les milieux aquatiques : quels enseignements des études en sciences humaines et sociales ?".

Cette pollution par les micropolluants est un enjeu de société : ce sont nos modes de production et de consommation qui sont responsables de la contamination des milieux aquatiques. In fine, qu'elle soit ou non accompagnée d'innovations techniques, la lutte contre les micropolluants requiert obligatoirement des changements de pratiques dans le milieu professionnel, l'espace public et à la maison. Le document aborde ces problématiques.

Consulter le document
En savoir + : www.documentation.eauetbiodiversite.fr

Publié le
21/11/2018
.

Afin de ne pas subir les effets du changement climatique, les 7 comités de bassin métropolitains ont tous élaboré des plans d'adaptation au changement climatique dans le domaine de l'eau. Ces plans proposent des mesures concrètes pour adapter les territoires au manque d'eau.

Pour accompagner le mouvement collectif vers l'adaptation, chaque comité de bassin invite les collectivités, entreprises, agriculteurs, associations et personnalités publiques,… à signer une charte d'engagement à préserver les ressources en eau, aller vers des usages sobres et protéger la biodiversité.

Exemples de principes d'actions inscrits dans les chartes d'engagement 

 Economiser l'eau avant tout et lutter contre les gaspillages

 Aller vers des usages plus sobres en eau

 Limiter les facteurs d'assèchement des sols

 Préserver la qualité de la ressource en eau

 Prévenir les risques d'inondations

 Protéger la biodiversité et les services écosystémiques

 Eviter la mal-adaptation

 Anticiper les conséquences de l'élévation du niveau de la mer.

Consulter le livret Agences de l'eau : Agir pour ne pas subir
Signez la charte et partager les bonnes pratiques : Site Internet eaurmc.fr

Publié le
16/11/2018
.

Un arrêté du 17 octobre modifie l'arrêté du 25 janvier 2010 établissant le programme de surveillance de l'état des eaux en application de l'article R. 212-22 du code de l'environnement. Il est paru au journal officiel n°0262 du 13 novembre 2018. Le texte revient sur :

Puce goutte OREMA  la pertinence des éléments de qualité de l'état écologique des eaux de surface ;
Puce goutte OREMA  les substances de l'état chimique des eaux de surface et polluants spécifiques de l'état écologique des eaux de surface ;
Puce goutte OREMA  les substances pertinentes à surveiller dans les eaux de France ;
Puce goutte OREMA  les préconisations pour les méthodes à utiliser pour le contrôle des éléments de qualité, paramètres pour le programme de surveillance des eaux de surface.

Consulter l'arrêté sur Légifrance.fr

Publié le
14/11/2018
.

L'AFEPTB (Association Française des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin), l'ANEB (Association Française des Établissements Publics Territoriaux de Bassin) et le SMAVD (Syndicat Mixte d'Aménagement de la Vallée de la Durance) ont organisé le colloque "L'eau, c'est politique !" les 18 et 19 octobre 2018 à Mallemort (13). Cet événement avait pour objectif de mobiliser l'ensemble des acteurs concernés par la gestion intégrée de l'eau et mieux anticiper les équilibres de demain.

Les diaporamas et la déclaration de Mallemort sont à présent accessibles.

Consulter le programme et les présentations : site Internet de l'ANEB

Publié le
12/11/2018
.

Le Réseau régional des gestionnaires de milieux aquatiques (RRGMA) organise le 4 décembre prochain les Rencontres régionales de la GEMAPI. Cette journée d'échanges permettra de valoriser et identifier les différentes approches de mise en oeuvre de la compétence GEMAPI sur le territoire régional (stratégies, méthodes de travail, lectures juridiques, traductions techniques et statutaires).


La journée est dédiée aux élus et techniciens des membres du réseau et aux intercommunalités.

En savoir + & vous inscrire sur le site Internet de l'ARPE

Publié le
12/11/2018
.

L'agence régionale pour l'environnement (ARPE) anime une démarche de labélisation des zones d'activités durables en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le 16 octobre dernier, elle a organisé à Aix en Provence la 1è édition de remise des labels Parc +.

5 Parc d'activités ont été labélisés, parmis lesquels deux sont intégrés dans des opérations collectives de réduction des pollutions diffuses toxiques. L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse est partenaire de cette démarche.

Consulter le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
12/11/2018
.

L'Agence régionale pour l'environnement (ARPE-ARB) organise une journée technique à destination des collectivités, communes, EPCI, sociétés privées, constructeurs et exploitants de station d'épuration, bureaux d'étude dont l'objectif est de :

 découvrir le fonctionnement d'un digesteur et les voies de valorisation du biogaz
 connaître les coûts d'investissement et d'exploitation de la filière
 identifier les leviers pour réussir son projet de valorisation du biométhane.

Jeudi 13 décembre 2018 (de 9h30-16h30)
à Aix-en-Provence [13] (CREPS PACA).

Consulter le programme (inscription en ligne avant le 28 novembre 2018)
En savoir + et s'inscrire : Site Internet arpe-arb.org

Publié le
12/11/2018
.

Trouver des solutions pour permettre aux territoires et à l'ensemble des acteurs d'adapter leur gestion de l'eau à l'heure du changement climatique. Tel est l'objectif de la deuxième séquence des Assises de l'eau dont le premier Comité de pilotage s'est tenu le 9 novembre à Paris réuni par François de Rugy, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État.

Après une première phase, d'avril à juillet 2018, axée sur le petit cycle de l'eau, c'est désormais sur le grand cycle que les acteurs se concentreront. Les travaux s'articuleront autour de la question du changement climatique : comment les territoires, les écosystèmes et l'ensemble des acteurs vont-ils s'adapter ?

Ce second temps de réflexion se déroulera jusqu'en mars 2019. Concernant le cadre des échanges, le gouvernement prévoit d'organiser des ateliers sur les territoires, de réunir des groupes de travail et deux autres comités de pilotage. Ces derniers travailleront sur trois axes : économiser, protéger et partager la ressource en eau.

En savoir + : Site du Ministère de la Transition écologique et solidaire

Publié le
29/10/2018
.

Goutte_orange_OREMA Vigilance orange Orages, Pluie-inondation sur le Var et les Alpes-Maritimes (lundi 29/10 à 12h30) ; sur le Var (mercredi 31/10 à 06h01).

Goutte_orange_OREMA Vigilance orange crues sur la Nartuby,l'Argens aval et le Gapeau.

logo_crue_2.jpg

Débit des cours d'eau

VIGICRUE

meteo6022.jpg

Image radar des précipitations

METEO 60

Vigilence_orange.jpg

Evolution des alertes

METEOFRANCE

Publié le
29/10/2018
.

Près de 80 personnes ont participé le jeudi 11 octobre 2018 à Saint Didier (84) à la 4è journée d'échanges sur les eaux souterraines en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Organisée par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse en partenariat avec le Syndicat Mixte des Eaux de la Région Rhône Ventoux et le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, avec l'appui technique de l'ARPE, cette journée s'est déroulée en deux temps avec des présentations de retours d'expérience issus du territoire régional le matin et une visite de terrain à Fontaine de Vaucluse l'après-midi.

Accéder au programme et aux présentations de la journée

Publié le
26/10/2018
.

Les rencontres territoriales de l'eau organisées par le cnfpt le 25 septembre à Montpellier, ont permis d'aborder la thématique de la gestion des inondations sous l'angle de l'accompagnement des populations.

Ces rencontres se sont articulées autour de l'avant-inondations en portant attention sur la communication, la protection des populations et la préparation des équipes, autour des inondations en elles-mêmes avec un focus sur les étapes d'une communication adaptée et différenciée et autour de l'après-inondations avec les étapes du retour à une vie "normale".

En savoir + et consulter les présentations : site Internet du cnfpt

Publié le
15/10/2018
.

Le Décret n° 2018-847 du 4 octobre 2018 a pour objet de tenir compte des changements législatifs sur les règles de participation du public applicables aux schémas directeurs d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) et aux schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE).

La vocation de ce texte est principalement de mettre à jour la partie réglementaire du code de l'environnement pour tenir compte des changements législatifs opérés à la fois par l'ordonnance sur la démocratisation du dialogue environnemental et par la loi relative à la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

Consulter le décret
En savoir +

Publié le
05/10/2018
.

L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse organise une journée "eau&connaissance" intitulée Des savoirs et des outils pour mieux gérer les eaux souterraines, le 6 décembre 2018 à Lyon.

Venez vous informer et débattre aux côtés des experts scientifiques qui présenteront les travaux de recherche soutenus par l'agence de l'eau.

Au programme de la journée :

► l'exploration et la caractérisation de nouvelles ressources pour l'alimentation en eau potable

► la contribution des eaux souterraines et des zones humides au maintien du débit des rivières
►  les effets du changement climatique
► les processus de transferts et de migration d'éléments polluants dans le sous-sol et les temps de transfert.


Et aussi la présentation d'outils d'aide à la décision pour la gestion quantitative coordonnée nappe / rivière ou la reconquête de la qualité des captages d'eau potable.

Consulter le programme
En savoir + et vous inscrire : Site Internet Sauvons l'eau

Publié le
28/09/2018
.

Après avis du comité départemental sécheresse, la préfecture a décidé de placer le département des Bouches-du-Rhône en situation de "vigilance" par arrêté préfectoral du 24 septembre 2018.

Les débits des cours d'eau dans le département des Bouches-du-Rhône sont actuellement inférieurs au niveau d'étiage atteint une année sur cinq. Les prévisions météorologiques ne prévoient pas de précipitations à court terme.


Il est recommandé à tous d'adopter un comportement quotidien solidaire dans les usages de la ressource en eau.

Chaque catégorie d'usagers doit porter une attention particulière à ses besoins en eau et limiter au strict nécessaire sa consommation. Il s'agit notamment de :

  restreindre les usages secondaires (nettoyage des voitures, lavages extérieurs,...)
  réduire le lavage des voies et trottoirs au strict nécessaire de salubrité
  réduire les consommations d'eau domestique
  procéder à des arrosages modérés des espaces verts
  adapter les plantations aux conditions climatiques de la région
  anticiper sur les éventuelles restrictions futures.

Consulter l'Arrêté préfectoral du 24 septembre 2018
Voir le Plan d'action sécheresse pour les Bouches-du-Rhône (09 juillet 2018)
En savoir + : Site Internet de la Préfecture des Bouches-du-Rhône

Publié le
28/09/2018
.

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse en partenariat avec le Syndicat Mixte des Eaux de la Région Rhône Ventoux et le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues, avec l'appui technique de l'ARPE, organisent une journée d'échanges sur les eaux souterraines en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Goutte_orange_OREMA  le jeudi 11 octobre 2018 à Saint Didier (84210) [à partir de 9h00]

Fontaine de Vaucluse

 

  Matin : présentation de retours d'expérience issus du territoire régional


  Après-midi  : visite de terrain à Fontaine de Vaucluse

*Journée organisée dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie régionale sur les eaux souterraines.


►► Programme de la journée
En savoir + et s'inscrire (avant le 05/10/2018)

Publié le
26/09/2018
.

La FNCCR* publie un document qui vise à apporter aux élus et responsables des collectivités en charge des services publics d'eau des éléments de compréhension des logiques d'action des différents acteurs et de fonctionnement de ces " filières agricoles " et identifier, sur la base de retours d'expériences, des freins et leviers d'actions partenariales en faveur de la protection des captages.

La publication ouvre ainsi des perspectives de nouveaux modes d'actions intégrant les enjeux de l'eau dans les stratégies de développement et de marketing des coopératives, des négoces et des industries agroalimentaires.

 

*Fédération nationale des collectivités concédantes et régies

Consulter le document
En savoir + : site de la FNCCR

Publié le
26/09/2018
.

Cette conférence co-organisée par le Graie et la Métropole de Lyon, en appui sur le groupe de travail "Eaux pluviales et aménagement" du Graie le jeudi 4 octobre 2018  à Lyon a pour but de :

partager des solutions pour une ville plus durable au regard de l'eau
: comment intégrer des objectifs de désimperméabilisation dans l'aménagement de nos villes ? Quels acteurs et quels leviers pour changer les pratiques ?

► identifier les externalités positives au service de l'adaptation au changement climatique, de la biodiversité et de la nature en ville.

Consulter le programme
En savoir + : site du GRAIE

Publié le
24/09/2018
.

Le comité de bassin Rhône-Méditerranée, réuni ce 21 septembre à Lyon sous la présidence de Martial Saddier, Député de Haute-Savoie, a adopté le 11ème programme 2019-2024 de l'agence de l'eau.

Ce vote positif est le résultat de plusieurs mois de concertation avec les usagers de l'eau mais aussi d'une mobilisation collective afin de conserver des capacités de financements à la hauteur des enjeux de l'eau dans un contexte où les redevances des agences de l'eau sont revues à la baisse en application des dispositions de la loi de finances 2018.

L'axe fort de ce programme est l'adaptation des territoires au changement climatique.

Consulter le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
21/09/2018
.

A l'initiative des acteurs du territoire et coordonné par le Syndicat Intercommunal du Bassin Versant de l'Huveaune (SIBVH), l'évènement "Huveaune Propre 2018" aura lieu, pour sa 3ème édition à l'échelle du bassin versant, les 3, 5 et 6 octobre prochains.

De Marseille à Auriol, en passant par La Penne sur Huveaune, Aubagne, Roquevaire, Auriol et la Destrousse, plus de 1400 volontaires (collectivités, associations, établissements, entreprises, particuliers, riverains,...) se mobiliseront pour ramasser les déchets qui jonchent et polluent le lit et les berges de l'Huveaune. Pour rappel, dès qu'il pleut, tout déchet abandonné hors d'un circuit de collecte classique (soit dans le caniveau, dans la nature,...) rejoint l'Huveaune et est emporté vers l'aval jusqu'à la mer Méditerranée. Nous sommes tous concernés !


L'objectif de cette opération est aussi et surtout de sensibiliser largement aux risques liés aux déchets sauvages, de faire évoluer les comportements, afin d'initier des actions durables et efficaces pour lutter contre ce fléau pour nos milieux aquatiques.


► Inscription et renseignements :

SIBVH – Célia Damagnez – 04 42 62 80 96 – c.damagnez@syndicat-huveaune.frcontact@syndicat-huveaune.fr


Consulter le plan et les contacts
Télécharger le flyer complet
En savoir + et s'inscrire

Publié le
21/09/2018
.

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) a donné le coup d'envoi le 21 septembre d'une réhabilitation écologique unique en France : l'enlèvement de 25 000 pneus immergés depuis plus de 30 ans dans le site Natura 2000 " Baie et Cap d'Antibes – îles de Lérins ". Ils étaient initialement destinés à jouer le rôle de récifs artificiels.

Consulter le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
20/09/2018
.

Le bulletin annuel de l'Observatoire national des étiages (Onde) a pour vocation de présenter l'état de la situation estivale de l'écoulement des cours d'eau d'une année, basée sur les observations réalisées par les agents de l'Agence française de la biodiversité. Ce bulletin présente les résultats 2017, sur la base d'une extraction des données effectuée en mai 2018.

En 2017, les services de l'AFB ont parcouru 91 départements pour réaliser 24 919 observations d'écoulement (tous suivis confondus) sur 3 220 stations. Parmi les 15 875 observations réalisées dans le cadre du suivi usuel mené de mai à septembre, des assecs ont été mentionnés dans 86 départements, dont 53 avec une part d'observations en assec supérieure à 12%. La période la plus critique est celle de fin août avec 25% des observations en assec et 10% en rupture d'écoulement.

La situation des écoulements sur la période de fin mai à fin septembre 2017 est la plus critique depuis la mise en place du réseau Onde. La situation a en effet été particulièrement difficile au Nord (SeineMaritime, Oise Marne, Pas-de-Calais et Ain), dans l'Ouest (Deux-Sèvres et Charente-Maritime, Vendée, Maine-et-Loire et Loire-Atlantique) et dans le Sud-Est (Vaucluse, Drôme, Var, Gard et Aude).

Pour l'ensemble de ces départements, la part d'assec représente plus de 24% du total des observations réalisées.

Télécharger le bulletin annuel

Publié le
17/09/2018
.

L'Agence régionale pour l'environnement (ARPE-ARB) organise une journée technique à destination des collectivités, communes, EPCI, sociétés privées, constructeurs et exploitants de station d'épuration, bureaux d'étude dont l'objectif est de :

 découvrir le fonctionnement d'un digesteur et les voies de valorisation du biogaz
 connaître les coûts d'investissement et d'exploitation de la filière
 identifier les leviers pour réussir son projet de valorisation du biométhane.

Jeudi 13 décembre 2018 (de 9h30-16h30)
à Aix-en-Provence [13] (CREPS PACA)

Programme détaillé & inscription en ligne à venir.

 

Contexte :

Deux opportunités favorisent l'injection du biométhane provenant de station d'épuration dans le réseau de gaz naturel :
une évolution de la réglementation en juin 2014
 un tarif de rachat avantageux.

Aujourd'hui, l'intérêt d'une étape de digestion des boues n'est plus seulement la réduction des volumes produits.

 

Contact organisation :
ARPE-ARB  Nicolas WEPIERRE  04.42.90.90.75  n.wepierre@arpe-paca.org

Publié le
17/09/2018
.

Le 7è rapport annuel de l'Observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement de l'Agence française pour la biodiversité (AFB) paru au début septembre 2018, porte sur les données de l'année 2015.

Il a été établi à partir des données disponibles dans la base de l'observatoire au mois de juillet 2017 : 6 511 services d'eau potable, 6 740 services d'assainissement collectif et 1 499 services d'assainissement non collectif couvrant respectivement 78,5% de la population pour l'eau potable, 77% pour l'assainissement collectif et 74% pour l'assainissement non collectif.

Consulter le rapport SISPEA données 2015 France entière 81p.
Consulter la synthèse 8p.
En savoir +

Publié le
10/09/2018
.

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de mettre en ligne le fascicule des règles du Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADDET). Il s'agit d'une version provisoire tenant compte des remarques et apports des partenaires. Il expose les règles prévues par la Région pour atteindre les objectifs exprimés dans le rapport et propose des modalités facilitant la mise en œuvre de ces règles sur le territoire régional.

Consulter le document
En savoir +

Publié le
07/09/2018
.

L'Association Régionale des Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Provence-alpes-Côte d'Azur (ARFPPMA PACA) a souhaité promouvoir son territoire par l'intermédiaire d'un film de 7 minutes, en montrant la diversité et la beauté des rivières qui le composent, ainsi que la richesse de leurs écosystèmes aquatiques et tout ce qu'elles offrent en termes de destination pêche !

Accéder à la vidéo

Publié le
06/09/2018
.

Au 2è trimestre 2018, le territoire de Provence-Alpes-Côte d'Azur a reçu 22,8 millions d'euros d'aides de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse pour 388 opérations. Découvrez dans le communiqué de presse les chiffres clés en région au 2è trimestre 2018.

Consulter le communiqué de presse du 30 août 2018

Publié le
03/09/2018
.

Après plusieurs mois de dialogue avec les acteurs locaux et nationaux de l'eau, Édouard Philippe, Premier ministre, a présenté les conclusions du premier volet des Assises de l'eau, aux côtés de Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Télécharger le dossier de presse
En savoir +

Publié le
31/08/2018
.

La députée Frédérique Tuffnell et le sénateur Jérôme Bignon ont été chargés par le Premier ministre, Édouard Philippe, d'une mission sur la préservation des zones humides. Ces deux spécialistes de la loi Biodiversité - l'une vient de coprésider la mission de suivi de l'application de la loi du 8 août 2016, l'autre a été rapporteur du projet de loi au Sénat - ont été désignés par deux décrets du 3 août publiés au Journal officiel mardi 7 août 2018.

Le lancement de cette mission parlementaire était prévu par le plan Biodiversité présenté le 4 juillet dernier. Celui-ci entend porter une "attention particulière" aux zones humides, dont la disparition et la dégradation se poursuivent malgré plusieurs plans nationaux successifs, et prévoit de renforcer en 2019 le cadre d'action pour la préservation et la restauration de ces espaces.

En savoir +

Publié le
31/08/2018
.

Un arrêté ministériel, publié le 29 août au Journal officiel, fixe les prescriptions techniques de conception, de construction, d'exploitation et de surveillance des barrages en vue d'assurer leur sécurité. Ces exigences concernent les conditions normales d'utilisation, mais aussi les cas d'événement naturel exceptionnel (crue, séisme) et d'incident exceptionnel pouvant impacter leur bon fonctionnement, indique le ministère de la Transition écologique.

Télécharger l'arrêté
Consulter le texte sur Légifrance

Publié le
31/08/2018
.

Le 29 août, les Assises de l'eau ont clôturé leur première phase. À cette occasion, Édouard Philippe a annoncé une série de mesures visant à mieux accompagner les communes dans la gestion patrimoniale de leurs réseaux d'eau potable et d'assainissement. Sur le volet financier, les six agences de l'eau et la Caisse des Dépôts vont être mobilisées. Du côté de l'usager, un chèque-eau à l'attention des ménages précaires sera expérimenté avec des collectivités volontaires.

En savoir +

Publié le
31/08/2018
.

Une instruction du ministère de la Transition écologique mise en ligne le 27 août 2018 fixe le cadre de la mise à jour des plans d'actions opérationnels territorialisés (PAOT) qui déclinent au niveau départemental les programmes de mesures (PDM) nécessaires à l'atteinte des objectifs de la directive cadre européenne sur l'eau (DCE). 

D'une durée de trois ans, ces plans, qui sont obligatoires, constituent la déclinaison locale et opérationnelle des programmes de mesures élaborés au niveau de chaque bassin dans les schémas d'aménagement et de gestion des eaux (Sdage). Ils forment la feuille de route de la mission interservices de l'eau et de la nature (Misen) pour la réalisation à l'échelle départementale des actions identifiées comme nécessaires à la préservation ou à la restauration des masses d'eau.

Voir l'instruction et le guide DCE PAOT
En savoir +

Publié le
29/08/2018
.

A travers les magnifiques images sous-marines de Roberto RINALDI et Laurent BALLESTA, vous plongerez au cœur de la mer Méditerranée et de sa biodiversité pour mieux comprendre le pourquoi/comment de sa surveillance. Vous découvrirez aussi les dernières actions d'amélioration mises en place et leurs résultats.

La mer méditerranée concentre de nombreux enjeux : tourisme, transport, pêche, biodiversité. Des efforts considérables sont engagés depuis une trentaine d'années pour la préserver. Des scientifiques surveillent l'état de santé de la mer méditerranée par le suivi biologique de ses écosystèmes les plus riches et sensibles comme les herbiers de posidonie et les récifs coralligènes, l'écoute des sons sous-marins et de la cartographie des fonds. 

Réalisation du documentaire : Manuel Lefevre.
Auteurs : Florian Holon et Pierre Descamp.
Production : Andromède océanologie / Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse

Publié le
24/08/2018
.

Les 4è rencontres naturalistes de Provence-Alpes-Côte d'Azur organisées par la LPO PACA sur le thème de l'avenir des zones humides et de la mer seront l'occasion pour les acteurs œuvrant dans le domaine de la biodiversité (et de l'eau) d'échanger, de partager leurs expériences en matière d'amélioration des connaissances et de gestion conservatoire, de confronter leurs points de vue sur les actions de protection.


le 29 septembre 2018 à Saint-Mitre-les-Remparts (13).

Consulter le programme
En savoir +

Publié le
22/08/2018
.

Cette étude de juillet 2018 dresse un inventaire non exhaustif des types de démarches participatives autour de la gestion de l'eau et des milieux aquatiques. Inscrite sur un pas de temps d'une trentaine d'années, elle porte sur l'ensemble du domaine français, intégrant métropole et DOM.

Elle traite de pratiques de participation développées au sein des démarches territoriales de gestion (SAGE, contrats de milieux, actions en faveur de la qualité de l'eau et des milieux et de la gestion quantitative de la ressource,…) ainsi que dans le cadre des principales modalités de consultation publique afférentes sans omettre les initiatives relevant de la participation citoyenne.

Fondée sur plus d'une centaine d'entretiens conduits auprès de porteurs, de partenaires et d'observateurs d'initiatives participatives associés à une recherche bibliographique, elle offre successivement :

► Une mise en perspective historique de l'émergence et du développement de la participation, confrontant mondes de l'environnement et de la gestion de l'eau et des milieux aquatiques ;

► Une analyse approfondie des différentes pratiques observées ;

► Une mise en évidence normée des modèles et courants de pensée inspirant ces pratiques, constatant notamment leur complémentarité dans le cadre d'une mise en pratique opérationnelle ;

► Un examen stratégique et tactique des principaux déterminants du pilotage des démarches participatives et de la place occupée dans ce cadre par les ressources méthodologiques existantes ;

► Une conclusion en forme de lecture des enjeux et des questions auxquels la participation doit faire face aux yeux des auteurs.

Consulter le rapport
En savoir +

Publié le
21/08/2018
.

La 7ème édition du festival de la biodiversité Inventerre a pour thème l'Eau : "l'eau cœur de nos vies".


Conférences, sorties découverte, expositions et projections de films ponctueront la première semaine d'octobre dans l'ensemble du territoire de Provence Alpes Agglomération et particulièrement sur les pôles culturels de Digne-les-Bains et Château-Arnoux-Saint-Auban. En partenariat avec la Fête de la randonnée, dix balades thématiques au fil de l'eau sont programmées samedi 6 et dimanche 7 octobre.

Elément omniprésent dans notre territoire, l'eau, source de vies a un poids important sur notre économie locale. Agriculture, activités touristiques, énergie renouvelable, assainissement, risques naturels…

Le changement climatique oblige à trouver des solutions adaptées à la préservation quantitative et qualitative de l'eau et donc celle de la biodiversité associée.

 

 

Voir le programme
En savoir +

Publié le
21/08/2018
.

La LOI n° 2018-702 relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes a été promulguée le 3 août 2018 et publiée au Journal officiel du 5 août 2018.

Le transfert obligatoire des compétences "eau" et "assainissement" aux communautés de communes et aux communautés d'agglomération, à compter du 1er janvier 2020, résulte de la volonté exprimée par le Parlement en 2015 de confier la gestion de ces deux services publics à l'ensemble des EPCI à fiscalité propre.

La loi donne la possibilité aux communes membres de communautés de communes qui n'auraient pas déjà transféré leurs compétences "eau" et "assainissement" de s'opposer au transfert de ces compétences avant le 1er juillet 2019, pour un report au 1er janvier 2026. À cette date, elles ne pourront alors plus s'opposer au transfert.

De plus si, après le 1er janvier 2020, une communauté de communes n'exerce pas les compétences relatives à l'eau et à l'assainissement, l'organe délibérant de la communauté de communes peut se prononcer sur l'exercice de ces compétences par la communauté, mais les communes membres peuvent également s'y opposer.

Version consolidée de la LOI au 21 août 2018

Publié le
06/08/2018
.

Ce document intitulé " Guide méthodologique des émissions de gaz à effet de serre des services de l'eau et de l'assainissementvient d'être mis en jour grâce au groupe de travail de l'Astee (Association des professionnels de l'eau et des déchets).

Il a pour vocation de définir des lignes directrices à utiliser pour la démarche d'évaluation et d'atténuation des émissions de GES des systèmes d'eau et d'assainissement collectifs.

Télécharger le guide
En savoir +

Publié le
03/08/2018
.

Après un premier appel réussi en 2017, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) lance son second appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour les "Atlas de la biodiversité communale".

Les atlas de la biodiversité communale, désormais portés par l'AFB, sont à destination des communes et des structures intercommunales.
Pour candidater, il vous suffit d'établir un dossier de candidature et de le transmettre à l'AFB avant le 23 septembre 2018 (date de clôture de l'AMI 2018).

Le premier appel à manifestation d'intérêt a été lancé en juillet 2017 à l'initiative de l'AFB, avait pour objectif initial de soutenir la réalisation d'un ABC dans 500 communes. Compte tenu de la qualité des dossiers reçus, 47 projets ont finalement été retenus, couvrant le territoire de 685 communes. Le franc succès de cet AMI, a amené l'AFB à réitérer l'expérience cette année pour répondre au nombre accru de sollicitations.


Les Atlas de la biodiversité communale ont pour objectifs de :

sensibiliser et mobiliser les élus, les acteurs socio-économiques et les citoyens à la biodiversité

mieux connaître la biodiversité sur le territoire d'une commune et identifier les enjeux spécifiques liés

faciliter la prise en compte de la biodiversité lors de la mise en place des politiques communales ou intercommunales.


Véritable outil stratégique de l'action locale, ils offrent, bien au-delà d'un simple inventaire naturaliste, une cartographie des enjeux de la biodiversité à l'échelle des territoires, afin de préserver et valoriser leur patrimoine naturel.

Voir le communiqué de presse
En savoir + & candidater

Publié le
31/07/2018
.

Pour cette évaluation, l'efficacité et l'efficience de la politique de réduction des déséquilibres quantitatifs de la ressource en eau sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse ont été analysées sous ses différentes composantes : la planification et les partenariats (PGRE, SAGE, contrats de milieux), les aides de l'agence de l'eau (9ème et 10ème programme), les redevances et les outils réglementaires (ZRE, autorisation unique de prélèvement attribuée à un groupement d'irrigants).

Les principaux enseignements apportés sont les suivants :

La politique de bassin sur la gestion quantitative de la ressource en eau sur le bassin Rhône Méditerranée est très participative, avec des bases solides pour être efficace (études d'évaluation des volumes prélevables globaux, PGRE) et peu de recours aux instruments réglementaires.


La politique a permis une véritable mise en mouvement des acteurs sur cet enjeu et il est désormais important d'entretenir la dynamique.
 
Sur le bassin Corse, la politique de gestion de la ressource est en construction que ce soit sur la connaissance ou la mobilisation des acteurs dans des stratégies différenciées.

La démarche d'économie d'eau est mise en avant, à conduire pour tous les usages en prévention, et ce avant de développer d'autres solutions (dont la substitution ou le transfert).

Des progrès restent à faire sur la connaissance des volumes prélevés et des débits.

L'adaptation au changement climatique, élément de contexte au départ, devient un élément structurant de cette politique de bassin, à mieux prendre en charge par les acteurs du domaine de l'eau à l'avenir, les déséquilibres quantitatifs actuels étant entre temps à résorber d'ici 2021.

Télécharger la synthèse (16 pages)
Télécharger le rapport (231 pages)
En savoir +

Publié le
16/07/2018
.

Le Décret n° 2018-595 du 9 juillet 2018 confie à la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur les missions d'animation et de concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques mentionnées au 12° du I de l'article L. 211-7 du code de l'environnement.

"En vue d'une gestion coordonnée des différents sous-bassins hydrographiques de la région, justifiée par l'état des eaux de surface et des eaux souterraines présentant des enjeux sanitaires et environnementaux".

Télécharger le décret
Accéder à Légifrance

Publié le
13/07/2018
.

Le comité de bassin Rhône Méditerranée s'est réuni le 6 juillet 2018 pour débattre des orientations du futur programme d'actions 2019-2024 de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et apporter sa contribution aux Assises de l'eau.

Dans un contexte financier excessivement contraint pour l'agence de l'eau alors même que ses besoins de financement des politiques augmentent, le comité de bassin appelle au sursaut et demande au Gouvernement de ne pas placer les instances de bassin devant des choix impossibles.

Voir le communiqué de presse & le voeu du comité de bassin
En savoir +

Publié le
13/07/2018
.

Le bureau de l'Association des maires de France (AMF) a adopté le 10 juillet une motion qui constitue sa contribution aux Assises de l'eau dont les premières conclusions sont attendues le 17 juillet prochain. Elle y appelle à "conforter et moderniser le modèle français de l'eau" par bassins versants et réaffirme "l'urgence de l'arrêt des ponctions de l'Etat sur le budget des agences de l'eau".

Accéder à la motion de l'AMF
Voir l'article

Publié le
13/07/2018
.

Cette consultation qui se déroule sur la période du 5 juillet au 9 septembre 2018 porte sur le projet de décret relatif aux plans de prévention des risques concernant les aléas débordement de cours d'eau et submersion marine et sur deux projets d'arrêté.

Le projet de décret vient compléter le cadre juridique existant en encadrant au niveau réglementaire la manière de déterminer l'aléa de référence et les modalités amenant au choix des zones inconstructibles. Il ne concerne que les aléas débordement de cours d'eau (à l'exclusion des débordements de cours d'eau torrentiels) et submersion marine.

En savoir + & accéder à la consultation

Publié le
13/07/2018
.

► L'agenda de l'eau, élaboré conjointement par l'OREMA et le RRGMA à la demande de partenaires communs. Cet agenda recense différents évènements à venir en relation avec la gestion de la ressource en eau à différentes échelles du territoire. Sa vocation est d'améliorer la lisibilité de ces évènements à travers une meilleure compréhension des enjeux, des objectifs et du rôle attendu des participants.

► La rubrique offres d'emploi a pour but de relayer les offres des prinicpaux partenaires régionaux relatives à des emplois dans le domaine de l'eau et des milieux aquatiques.

Publié le
05/07/2018
.

Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté le 4 juillet le Plan biodiversité, lors du premier comité interministériel présidé par le Premier ministre.

Cette réunion marque un changement d'échelle dans la politique de protection de la nature, et fait de la lutte contre l'érosion de la biodiversité une priorité de l'action du gouvernement au même titre que la lutte contre le changement climatique.

Ce plan est articulé autour de 6 axes thématiques pour :

► Reconquérir la biodiversité dans les territoires ;
► Construire une économie sans pollution et à faible impact pour la biodiversité ;
► Protéger et restaurer la nature dans toutes ses composantes ;
► Développer une feuille de route européenne et internationale ambitieuse pour la biodiversité ;
► Connaître, éduquer, former ;
► Améliorer l'efficacité des politiques de biodiversité.



Le plan comporte 90 actions. A titre d'exemples :

- l'action 5 relative à la préservation et la restauration des zones humides, avec dès 2018 une mission parlementaire d'évaluation des causes de la disparition persistante de ces milieux

- l'action 18 qui vise à identifier les zones d'accumulation de macro-déchets dans les cours d'eau et les eaux de ruissellement et à expérimenter des dispositifs de récupération de ces déchets

- l'action 39 pour une étude opérationnelle visant à résorber 20 des principaux points noirs des schémas régionaux de cohérence écologique et la restauration de la continuité aquatique sur 50 000 km de cours d'eau en 2030.

Télécharger le Plan biodiversité
Télécharger de dossier de presse
Doc : Il est plus que temps d'agir
En savoir +

Publié le
04/07/2018
.

Ce guide du CEREMA qui vient d'être actualisé, s'adresse principalement aux techniciens des structures qui exercent directement la compétence " Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations " dite compétence GEMAPI, ou qui peuvent être amenées à la transférer ou la déléguer.

Il s'adresse également aux élus locaux qui souhaitent approfondir les éléments présentés dans la plaquette "Tout savoir sur la GEMAPI" du ministère en charge de l'écologie.

Ce guide a pour vocation de présenter de manière simple les contours de cette nouvelle compétence, afin de faciliter son appropriation par les acteurs et son explication auprès des citoyens. Il oriente les lecteurs vers d'autres supports permettant d'approfondir les thématiques abordées.

Il est organisé en 5 parties :

- 1. Caractéristiques des milieux et les enjeux concernés par la compétence

- 2. Contexte réglementaire et quelques caractéristiques de la compétence

- 3. Politiques publiques qui concernent les milieux aquatiques et la prévention des inondations, et liens avec la compétence GEMAPI

- 4. Principaux acteurs liés à la compétence

- 5. Outils d'aménagement du territoire, financiers, opérationnels et réglementaires pouvant participer à la mise en œuvre de la compétence.

Accéder au guide

Publié le
04/07/2018
.

Suite à la journée technique du Réseau régional des gestionnaires de milieux aquatiques (RRGMA) sur le thème de la restauration des cours d'eau, 6 fiches détaillants les retours d'experiences présentés lors de la journée ont été réalisées, elles sont désormais accéssibles sur le site Internet du RRGMA.

Elles exposent plus en détail les projets suivants :

Le projet de restauration sur le bassin versant de l'Huveaune : le Parc de la Confluence à Auriol (13) - Syndicat Mixte du Bassin Versant de l'Huveaune (SIBVH)


La délimitation de l'Espace de Bon Fonctionnement sur le bassin versant du Lez (84) - Syndicat Mixte du Bassin Versant du Lez (SMBVL)

Le projet de restauration sur le bassin versant de l'Argens (83) la renaturation du Réal - Syndicat Mixte de l'Argens (SMA)

L'évaluation de l'état hydromorphologique de la Durance par des insectes bioindicateurs de rivières en tresses - Syndicat mixte d'aménagement de la vallée de la Durance (SMAVD)

Le projet de restauration du cours d'eau sur le ba ssin versant du fleuve Var (06) - Syndicat mixte pour les inondations l'aménagement et la gestion de l'eau (SMIAGE)

L'intégration des cours d 'eau dans les documents d'urbanisme et zoom sur les Orientations d'Aménagement et de Programmation (OAP)  - Agence d'urbanisme de l'aire Toulonnaise et du Var (AUDAT) (83).

En savoir + & accéder aux fiches

Publié le
02/07/2018
.

Dernier né des sites techniques de l'Agence française pour la biodiversité : le portail des aires marines protégées (AMP) permet de centraliser toutes les informations disponibles concernant chaque aire marine protégée française.

Il met à disposition des chiffres et des données, la fiche d'identité de chaque AMP et sa localisation aux différentes échelles : océanique, nationale, régionale ou locale.

Accéder au site Internet

Publié le
26/06/2018
.


Le Parc naturel régional du Luberon et le Réseau régional des gestionnaires de milieux aquatiques (RRGMA) vous invitent à la journée "Économiser la ressource en eau en Provence-Alpes-Côte d'Azur"
►le 13 septembre 2018 à Volx (04).

Cette journée sera notamment l'occasion pour le Parc naturel régional du Luberon de faire part de son retour d'expérience sur le programme "économisons l'eau" et ses perspectives d'essaimage régional.

En savoir + et s'inscrire

Publié le
22/06/2018
.

Fréquentes en France, les inondations constituent un risque majeur sur le territoire et sont responsables en France métropolitaine de l'essentiel des dommages dus aux catastrophes naturelles.

L'Agence française pour la Biodiversité se propose de revenir sur ce qu'est une inondation, quelle est son origine et quelles solutions sont mises en place pour les éviter.

Consulter le site

Publié le
22/06/2018
.

Le Cerema vient de publier un ouvrage sur " L'intérêt de l'utilisation de l'eau de pluie dans la maîtrise du ruissellement urbain ". Destiné aux collectivités, aux aménageurs et concepteurs de projets, il leur propose, à partir d'un panorama international, de porter un nouveau regard sur l'utilisation de l'eau de pluie pour mieux gérer les eaux pluviales.

En savoir +

Publié le
22/06/2018
.

Retour en vidéo sur la Commission du développement durable dédiée à la Ressource en eau du 20 juin 2018 à l'Assemblée nationale. A l'ordre du jour la présentation du rapport de la mission d'information sur la Ressource en eau.

Voir la vidéo

Publié le
22/06/2018
.

La Commission européenne vient de mettre à jour la liste de vigilance des substances à surveiller dans les milieux aquatiques.

15 polluants sont comptabilisés au total dont 3 nouveaux : la métaflumizone (insecticide du groupe des semicarbazones), l'amoxicilline (antibiotique de la famille des pénicillines) et de la ciprofloxacine (antibiotique de la famille des fluoroquinolones).

Ces ajouts s'inscrivent notamment dans le cadre de la lutte contre la résistance aux antimicrobiens : s'ils sont susceptibles de présenter un danger pour l'environnement de par leur toxicité, leur présence dans les milieux aquatiques reste à confirmer afin d'évaluer un risque.

En savoir +

Publié le
04/06/2018
.

La réglementation européenne REACH fixait au 31 mai 2018 la dernière échéance d'enregistrement des substances chimiques. Désormais, les professionnels concernés ne peuvent pas exercer leur activité s'ils ne sont pas détenteurs d'un numéro d'enregistrement pour leur(s) substance(s).

Il n'est plus possible de fabriquer ou mettre sur le marché des substances chimiques à plus d'une tonne par an si celles-ci n'ont pas été enregistrées auprès de l'agence européenne des produits chimiques (ECHA)

" Pas de données, pas de marché " : le slogan devient réalité.

En savoir +

Publié le
04/06/2018
.

Des orages avec de fortes précipitations sont attendus cette semaine dans toute la France et se produisent de façon reccurente depuis quelques mois. Restez informés en consultant la carte de vigilance de Météo France et pensez aux bons comportements en cas d'inondation et d'orages.

En savoir +

Publié le
31/05/2018
.

Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté le 30 mai, les résultats de la consultation auprès des élus locaux et des premiers éléments de diagnostic sur l'état de nos infrastructures de l'eau et l'assainissement.

Le gouvernement fera part de son plan de relance des investissements et de lutte contre les fuites le 17 juillet prochain.

Les élus ont exprimé un clair besoin d'accompagnement et de simplification : 64% estiment qu'ils ont besoin de l'accompagnement de l'Etat (monter des projets locaux avec de l'ingénierie technique, financière et juridique) et plus encore attendent que l'Etat simplifie les procédures.

Ils perçoivent la situation de l'état des services comme acceptable : 87% des répondants estiment que l'état de leur service est bon.


Seulement 12% des maires estiment que la situation de leur service se dégrade. Mais ils portent un regard plus nuancé sur le prix actuel de l'eau : si 61% le perçoivent juste, il ne suffit pas pour faire face aux besoins d'investissement dans 22% des cas et se retrouve trop cher pour nos concitoyens pour 19% d'entre eux.

Ils font le constat à 42% d'un déficit de connaissance des réseaux d'eau et d'assainissement, principal enseignement de la consultation sur lequel les Assises de l'eau devront apporter des réponses.

Télécharger le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
30/05/2018
.

Une note technique sur l'exercice de la mission de contrôle des SPANC (services publics d'assainissement non collectif) a été publiée le 2 mai 2018. Si elle permet de faire le point sur les droits et obligations des communes et EPCI, elle donne également quelques conseils pour "améliorer les pratiques". Cette note s'accompagne en effet de plusieurs fiches spécifiques.

Résumé :
La note vise à procéder à un rappel global de la réglementation en matière d'assainissement non collectif et présente de façon didactique les moyens mobilisables afin d'améliorer le fonctionnement des SPANC, tout en veillant à garantir la proportionnalité du service rendu.

Elle porte également à connaissance les travaux réalisés ou en cours, menés dans le cadre interministériel afin d'assurer l'harmonisation des contrôles réalisés sur les installations d'assainissement non collectif.

Consulter la note technique du 02 mai 2018
En savoir +

Publié le
30/05/2018
.

Au 1er trimestre de l'année 2018, le territoire de Provence-Alpes-Côte d'Azur a bénéficié de 17,2 millions d'euros d'aides de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse pour 183 projets dont 56% pour des opérations d'amélioration de l'assainissement et de l'eau potable, 23% pour la renaturation des milieux aquatiques, 9% pour en faveur d'économies d'eau.

Télécharger l'infographie PACA
Télécharger le communiqué de presse pour la région PACA
En savoir +

Publié le
30/05/2018
.

Ouvrant la voie vers un nouveau modèle d'aménagement du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Rapport d'objectifs nouvelle version du SRADDET (Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires) est présenté lors du 4e comité partenarial du SRADDET, le 30 mai à l'ensemble des partenaires associés à son élaboration.

Déclinés en 68 points, ces objectifs précisent concrètement la stratégie régionale pour un aménagement durable et attractif des territoires. Le Rapport constitue l'un des documents pivots du SRADDET, avec le fascicule des règles (en cours d'élaboration).

Télécharger le rapport d'objectifs (version du 29/05/18)
En savoir +

Publié le
30/05/2018
.

Les Commissions thématiques de l'AGORA (Assemblée pour une Gouvernance Opérationnelle de la Ressource en eau et des Aquifères) se tiendront début juin à Gardanne. Elles auront pour objet un débat et des échanges sur la gestion de crise de la sécheresse et son anticipation par l'adapation des territoires et des pratiques avec un angle d'approche spécifique à chaque commission (voir ci-dessous).

Les travaux de ces commissions donneront lieu à une contribution de l'AGORA qui sera présentée et discutée en réunion plénière le 27 septembre prochain.

Commission changement climatique, adaptation et patrimoine hydraulique (le 04 juin) 

présidée par Céline TRAMONTIN, Présidente du SYMCRAU

Objet : Prise en compte de la gestion collective des canaux agricoles et des incidences de la gestion des transferts d'eau sur les ressources locales dans la gestion de la sécheresse.


► Commission Gouvernances locales et aménagement du territoire (le 5 juin)

présidée par Yves WIGT, Président du SMAVD

Objet : Volet communication – information associé à la gestion de la sécheresse : concevoir des dispositifs compréhensibles et opérationnels, sensibiliser à une culture de la sécheresse pour améliorer la gestion de crise.


► Commission Innovation, biodiversité et solidarités
 (le 11 juin)

présidée par Jacques ESPITALIER, Vice-président du PNR Verdon

Objet : Prise en compte de la biodiversité aquatique, retours d'expérience de territoires liés à la ressource Verdon en 2017 et actions de solidarités pour anticiper la gestion de la sécheresse.

Publié le
25/05/2018
.

Biodiversité. Tous vivants !
Du 18 mai au 8 juin 2018, donnez votre avis sur la protection de la biodiversité pour contribuer à l'élaboration du futur plan en faveur de la biodiversité, porté par Nicolas Hulot, Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

En savoir + et participer à la consultation

Publié le
09/05/2018
.

Ces documents, réalisés par la délégation de Marseille de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, constituent une synthèse des principaux éléments issus du SDAGE et de son programme de mesures.

Ils sont constitués de cartographies, graphiques et tableaux détaillant le contexte du territoire (surveillance des masses d'eau, état des eaux et objectifs d'atteinte du bon état), les enjeux thématiques ainsi que les mesures à engager dans le département des Bouches-du-Rhône et dans celui du Vaucluse.

Voir le document concernant les Bouches-du-Rhône
Voir le document concernant le Vaucluse
En savoir +

Publié le
07/05/2018
.

Le projet de révision du classement en zone de répartition des eaux (ZRE) est soumis à une phase de participation du public du 26 avril au 15 juin 2018.

Les zones de répartition des eaux sont identifiées sur la base des connaissances disponibles, au fur et à mesure de la publication des résultats des études d'évaluation des volumes prélevables globaux (EVPG) menées sur les territoires prioritaires identifiés dans les SDAGE 2010-2015 et 2016-2021 comme nécessitant des actions d'amélioration de la gestion quantitative de l'eau.

Voir le rapport soumis à consultation
Voir la carte des propositions de ZRE 2018
En savoir + & transmettre votre avis sur le dossier de consultation

Publié le
02/05/2018
.

Une consultation destinée à tous les élus locaux est lancée par le Ministère de la transition écologique et solidaire dans le cadre des Assises de l'eau.

Ouverte du 27 avril au 25 mai 2018, cette consultation donne la possibilité aux collectivités de préciser leurs attentes sur les questions d'eau et d'assainissement.

Participez à la consultation en ligne : ► ici

Le Président de la République a annoncé au Congrès des maires le 21 novembre 2017, le lancement d'Assises de l'eau pour relancer l'investissement dans l'eau et l'assainissement et garantir en même temps un bon service public et le soutien de l'activité économique et l'emploi, surtout en zone rurale.

Sébastien LECORNU, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, préside les travaux de ces Assises qui rendront leurs conclusions en juillet 2018. Une deuxième séquence se déroulera à partir de septembre sur les autres sujets de l'eau (ressource, changement climatique, biodiversité…) et sera animée par Nicolas Hulot.

Sébastien Lecornu présente les enjeux des Assises de l'eau : 

Télécharger le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
02/05/2018
.

Ce document, réalisé par la délégation de Marseille de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, constitue une synthèse des principaux éléments issus du SDAGE et de son programme de mesures. 

Il est constitué de cartographies, graphiques et tableaux détaillant le contexte du territoire (surveillance des masses d'eau, état des eaux et objectifs d'atteinte du bon état), les enjeux thématiques ainsi que les mesures à engager dans le département des Bouches-du-Rhône.

Voir le document
En savoir +

Publié le
02/05/2018
.

Les agences de l'eau et les comités de bassin organisent le 15 novembre 2018 à Lyon, un colloque national pour accompagner les élus et les décideurs dans leurs réflexions et actes d'aménagement face au changement climatique.

Ses objectifs :

► Partager les solutions d'adaption au changement climatique
► Débattre des stratégies à mettre en place
► Echanger les bonnes pratiques.

Programme et inscriptions.

En savoir +

Publié le
26/04/2018
.

Le bassin Rhône-Méditerranée s'est doté d'un observatoire, site internet de publication des données de suivi des populations d'alose feinte du Rhône, de lamproie marine et d'anguille européenne.

Il comprend une page par espèce, ainsi qu'une page d'approche territoriale et un observatoire en direct, dans lequel les comptages sont mis à jour en direct, à pas de temps hebdomadaire.

En savoir + et accéder au site Internet

Publié le
26/04/2018
.

L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse publie une note d'information destinée aux maires expliquant l'usage de la fiscalité de l'eau sur la base de son activité 2017.

Cette note indique l'origine des redevances perçues par l'agence de l'eau auprès de tous les usagers de l'eau et la redistribution qui en est faite sous forme d'aides financières pour des actions de préservation des milieux aquatiques et de la biodiversité.

 

On y apprend que la fiscalité de l'eau a permis une nette amélioration de la qualité de nos rivières grâce notamment à la mise aux normes du parc français des stations d'épuration et que le prix moyen de l'eau des bassins Rhône-Méditerranée et Corse, de 3,63 €TTC/m3, est relativement stable depuis quelques années.

Télécharger la note

Publié le
19/04/2018
.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire vient de mettre à disposition la plateforme " Projets-environnement.gouv.fr ", qui fournit des informations sur tous les projets susceptibles d'avoir un impact sur l'environnement. Elle s'inscrit dans la continuité des travaux de modernisation de l'évaluation environnementale et du dialogue environnemental.

Grâce à cette plateforme, le public bénéficiera d'un accès facilité aux études d'impact sur son territoire et aux consultations du public en matière d'évaluation environnementale, organisées par les préfectures.

Les porteurs de projets ou bureaux d'études en charge de réaliser les études d'impact pourront accéder aux études d'impact et données déjà disponibles, facilitant ainsi la réalisation de nouvelles études de ce type et améliorant leur qualité.


Carte PACA : www.projets-environnement.gouv.fr

Voir le communiqué de presse
En savoir +

Publié le
19/04/2018
.

Sur l'arc méditerranéen, les phénomènes de pluies intenses et les inondations associées nous invitent à anticiper et mieux nous préparer pour faire face à des épisodes toujours plus fréquents et plus rapides. Cette préparation passe par l'entraînement de tous au travers d'exercices de crise.

Les exercices doivent aujourd'hui devenir une évidence pour les décideurs et les gestionnaires des risques, afin d'être prêts le jour où la crise viendra : c'est le message d'une ► vidéo de 3 min intitulée : "Face aux inondations… Entraînons-nous à gérer une crise !" réalisée par la mission interrégionale " inondation arc méditerranéen " de la DREAL PACA et la DDTM 13.

En savoir +

Publié le
13/04/2018
.

Quel avenir pour la mer et le littoral ? La grand public était amené à s'exprimer sur la question "Comment protéger le littoral et la biodiversité marine tout en développant les activités économiques liées à la mer".

La première phase de la concertation est close et les synthèses des ateliers de concertation pour la Méditerranée (enjeux, avis et premières synthèses) sont acessibles sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire : www.merlittoral2030.gouv.fr.

Pour chacune des façades maritimes en métropole, un document de planification – le document stratégique de façade – doit préciser les conditions de mise en œuvre de la stratégie nationale pour la mer et le littoral en fonction des spécificités locales. Il comportera une planification spatiale sous la forme d'une carte des vocations.

Les documents stratégiques de façade sont élaborés par l'État en concertation avec les acteurs maritimes et littoraux réunis dans le conseil maritime de façade et font l'objet d'une concertation préalable avec le public.

En savoir + et voir les synthèses des ateliers en Méditerranée

Publié le
12/04/2018
.

► Episode pluvio-orageux notable le 12 avril sur le Var et les Alpes Maritimes placés en vigilance orange Orages et Pluie-Inondation.

Vigilance Jaune crues 
sur certains cours d'eau du Vaucluse, du Var et des Alpes-Maritimes.

logo_crue_2.jpg

Débit des cours d'eau

VIGICRUE

meteo6022.jpg

Image radar des précipitations

METEO 60

Meteofrance

Evolution des alertes

METEOFRANCE

Publié le
11/04/2018
.

L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse publie son rapport sur l'état des eaux, retrouvez les principaux résultats en région Provence-Alpes-Côte d'Azur dans le communiqué de presse et l'infographie ci-dessous.

Consulter le communiqué de presse
Voir l'infographie

Publié le
11/04/2018
.

La présente note d'information publiée par le ministère de l'intérieur et celui de la transition écologique et solidaire vise à exposer la nature et la portée des évolutions introduites par le législateur afin de faciliter la mise en œuvre relative à l'exercice des compétences des collectivités territoriales dans le domaine de la gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations (GEMAPI), devenue obligatoire pour l'ensemble des EPCI à fiscalité propre, depuis le 1er janvier 2018.

Consulter la note

Publié le
06/04/2018
.

L'arrêté interministériel du 22 février 2018 fixant le montant des contributions financières que les agences de l'eau doivent verser en 2018 à l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), vient d'être publié au Journal Officiel du 5 avril 2018.


Le montant de la contribution de l'agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse, au profit d'une part de l'AFB, et, d'autre part, de l'ONCFS, s'établit pour l'année 2018, respectivement à 57 440 501 € et à 8 723 999 €.

Télécharger l'arrêté

Publié le
04/04/2018
.

Ce rapport, réalisé par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, publié en mars 2018, présente l'état des eaux constaté en 2017.

Il dresse l'évolution de l'état des eaux superficielles et souterraines de ces bassins, telle qu'elle peut être constatée aujourd'hui grâce aux résultats recueillis dans le cadre du programme de surveillance de l'état des eaux. Il est basé sur l'exploitation de plus de 33 millions d'analyses de surveillance des cours d'eau, nappes et plans d'eau, acquises depuis 1990.

Télécharger le rapport
En savoir +

Publié le
04/04/2018
.

L'Association Nationale des Elus des Bassins (ANEB) organise un colloque national les 18 et 19 octobre 2018 à Mallemort (13).

Cet évènement a pour objectifs de :

► permettre une meilleure compréhension des enjeux de la mutation de la gestion de l'eau

► valoriser les retours d'expérience et les connaissances sur la mise en place de projets multifonctionnels et sur la prospective

► faire émerger des propositions pour accompagner les territoires dans ce mouvement


Il s'inscrit dans une dynamique pérenne de mise en réseau d'acteurs autour de ces thèmes : projets territoriaux multifonctionnels, prospective et ingénierie participative.


En savoir + sur le programme et s'inscrire

Publié le
04/04/2018
.

Le dépôt des dossiers pour candidater à la seconde "initiative pour la biodiversité" lancée par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse s'effectue jusqu'au 30 avril 2018.

Sous forme d'un appel à projets doté de 4 millions d'euros, elle cible en priorité les projets des collectivités, associations de protection de la nature, conservatoires et gestionnaires d'espaces naturels qui agissent pour la reconquête de la biodiversité des milieux aquatiques. Les lauréats verront leurs projets financés jusqu'à 60%.

En savoir + et candidater

Publié le
04/04/2018
.

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) vient de publier un rapport sur les milieux humides et aquatiques qui s'inscrit dans le cadre de l'Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (Efese).

Ce document vise à documenter les principales évolutions récentes et à venir de l'état des milieux humides et aquatiques continentaux, les facteurs à l'origine de leur évolution, et à en traduire les implications en termes de bien être et de soutenabilité. Les résultats exposés destinés au gestionnaire public mais également au citoyen, fournissent des références permettant d'éclairer les décisions concernant ces milieux.

Télécharger le document
En savoir +

Publié le
04/04/2018
.

Ce guide, édité par le Commissariat général au développement durable, propose des éléments de méthode pour l'évaluation socio-économique des projets de gestion des inondations.

La méthode présentée permet de comparer les coûts et les bénéfices des projets, du point de vue de la mise en sécurité des personnes, de la réduction des dommages aux biens, de l'amélioration de la résilience et de la protection du patrimoine culturel et de l'environnement.

Télécharger le guide
Voir le document
En savoir +

Publié le
27/03/2018
.

Cette instruction du 20 février 2018 (BO n°2018-03 du 25 mars 2018), adressée aux services déconcentrés de l'Etat, a pour objet de renforcer l'efficacité et la cohérence des actions de l'État dans la mise en œuvre de la politique de prévention des risques naturels et hydrauliques par la définition d'actions prioritaires au regard du calendrier et/ou de l'avancement de certaines politiques publiques et des moyens disponibles.

Parmi les thèmes prioritaires : la mise en œuvre de la compétence de gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations (GEMAPI) et les risques naturels.

 

Télécharger l'instruction du Gouvernement du 20 février 2018
En savoir +

Publié le
26/03/2018
.

L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse vient d'éditer un document intitulé "RSDE stations d'épuration : contenu des diagnostics amont - analyses chimiques en réseaux" qui présente des retours d'expériences de collectivités qui ont déjà réalisé des campagnes de mesure de micropolluants en amont de leur station d'épuration.

 

Pour rappel, l'ARPE a organisé en décembre 2017 une journée thématique autour des mêmes questions à savoir :
► Comment réaliser un diagnostic des micropolluants sur un territoire ?
► Quels outils sont disponibles pour mener à bien une étude sur le système d'assainissement ?

Télécharger le document
En savoir +

Publié le
26/03/2018
.

Les rapports régionaux de l'IPBES* sont parus le 24 mars. Le résultat est sans appel. La biodiversité (diversité des formes de vie sur Terre) continue de décliner dans toutes les régions du monde, réduisant considérablement la capacité de la nature à contribuer au bien-être des populations. Cette tendance alarmante met en péril les économies, les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la qualité de vie des populations partout dans le monde, d'après les quatre rapports régionaux scientifiques (dont celui d'Europe-Asie centrale) publiés par plus de 550 experts de plus de 100 pays.


► 
Ci-dessous en bleu les évaluations concernant l'eau, les milieux aquatiques et marins.

*IPBES : Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques.

 

► Les principaux messages et chiffres du rapport Europe et Asie Centrale


Tendances / données


50% : part des contributions régulatrices de la nature et de certaines contributions non matérielles aux populations qui ont diminué de 1960 à 2016

42% : espèces animales et végétales terrestres dont les tendances connues ont diminué au cours de la dernière décennie

5,1 hectares : empreinte écologique par habitant en Europe de l'Ouest (biocapacité de la sous-région : 2,2 hectares, ce qui signifie que les 15 Européens occidentaux dépendent des importations nettes de ressources naturelles renouvelables et des contributions matérielles de la nature)

3,6 hectares : empreinte écologique par habitant en Europe centrale (biocapacité : 2,1 hectares)

4,8 hectares : empreinte écologique par habitant en Europe de l'Est (biocapacité : 5,3 hectares)

3,4 hectares : empreinte écologique par habitant en Asie centrale (biocapacité : 1,7 hectare)

15% : diminution de la disponibilité en eau par habitant (depuis 1990)

25% : terres agricoles de l'UE touchées par l'érosion des sols (23% en Asie centrale), ce qui, combiné à une diminution de la matière organique du sol, pourrait compromettre la production alimentaire

20% : augmentation du contrôle de l'érosion des terres arables en Europe occidentale et centrale

7% : des évaluations des espèces marines de l'UE présentant un intérêt pour la conservation ont montré un état de conservation favorable ; 27% ont montré un état de conservation défavorable

9% : de l'évaluation des habitats marins de l'UE présentant un intérêt pour la conservation ont montré un état de conservation favorable ; 66% ont montré un état de conservation défavorable

26,6% : proportion estimée d'espèces de poissons marins (pour lesquelles des données sur les tendances existent) dont la  population diminue, en raison de la pêche non durable, de la dégradation de l'habitat, des espèces exotiques envahissantes, de l'eutrophisation et du changement climatique

1,6% : proportion estimée d'espèces de poissons marins (pour lesquelles des données de tendance existent) avec des populations en augmentation, en raison de l'amélioration des conditions, notamment une meilleure gestion de la pêche et une diminution de l'eutrophisation

20% : diversité des espèces de cultures arables en déclin depuis 1950 en Europe occidentale et centrale

73% : pourcentage d'évaluations des habitats d'eau douce de l'UE présentant un intérêt pour la conservation indiquant un état de conservation défavorable

51% : étendue du déclin des zones humides en Europe occidentale et centrale et dans les parties occidentales de l'Europe de l'Est depuis 1970

16 à 65% : espèces de crabes menacées (bivalves 23 - 49%, écrevisses 24 - 47%, gastéropodes 33 - 68%, libellules, 9 - 44%) en Europe occidentale et centrale et dans les parties occidentales de l'Europe de l'Est

71% : les populations de poissons en déclin au cours de la dernière décennie

60% : les populations d'amphibiens en déclin au cours de la dernière décennie

37% : espèces de poissons d'eau douce menacées d'extinction (amphibiens : 23%) en Europe occidentale et centrale et dans les parties occidentales de l'Europe de l'Est


► Valeurs économiques des contributions de la nature aux populations

765 $ / hectare / an : valeur médiane estimée (milieu de série) de la valeur (2017) de l'entretien des habitats naturels dans la région

1 965 $ : valeur médiane estimée (milieu de série) de la valeur économique par hectare et par an de la régulation de la qualité de l'eau douce et des eaux côtières par la nature (2017)

1 117 $ : valeur médiane estimée (milieu de série) de la valeur économique par hectare et par an des contributions immatérielles de la nature aux populations, y compris les expériences physiques et psychologiques liées au tourisme et aux loisirs (2017)

464 $ : valeur médiane estimée (milieu de série) de la valeur économique par hectare et par an de la régulation du climat par la nature.


Consulter les principaux messages et chiffres des rapports IPBES (FRB)
Télécharger le rapport IPBES Europe-Asie Centrale
En savoir +

Publié le
26/03/2018
.

Le GRAIE et la ZABR organisent du 4 au 8 juin 2018 à l'Université Lyon 2, la 3è édition d'I.S.Rivers qui mettra à l'honneur les fleuves et les grandes rivières du monde.

Cette conférence internationale porte sur les recherches et actions au service des fleuves et grandes rivières, qu'elles soient naturelles ou fortement anthropisées : fonctionnement, évolution, interface et interactions, politiques de gestion ou encore ingénierie.

Son objectif est de permettre un réel dialogue entre les scientifiques d'une part et les gestionnaires de grandes rivières, riverains, bureaux d'études et usagers au sens large, d'autre part.

En savoir + & vous incrire

Publié le
26/03/2018
.

Le GRAIE et la ZABR ont organisé du 4 au 8 juin 2018 à l'Université Lyon 2, la 3è édition d'I.S.Rivers qui a mis à l'honneur les fleuves et les grandes rivières du monde. Les actes du colloque sont consultables en ligne.

Cette conférence internationale porte sur les recherches et actions au service des fleuves et grandes rivières, qu'elles soient naturelles ou fortement anthropisées : fonctionnement, évolution, interface et interactions, politiques de gestion ou encore ingénierie.

Son objectif était de permettre un réel dialogue entre les scientifiques d'une part et les gestionnaires de grandes rivières, riverains, bureaux d'études et usagers au sens large, d'autre part.

Accéder aux communications en ligne
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.