[Trame turquoise]
Une nouvelle composante de la gestion routière pour le Département de Vaucluse

Publié le
18/05/2020
.

Lauréat de l'appel à projet 2019 " Eau et biodiversité " de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, ce projet, porté par le Département de Vaucluse en partenariat avec le Cerema Méditerranée, permettra dans un premier temps d'identifier les points d'intersection entre le réseau routier départemental et les voies de passage empruntées par les espèces animales liées à la " trame turquoise ". Des actions seront ensuite mises en place sur une quinzaine de secteurs prioritaires afin de préserver ou restaurer les corridors écologiques empruntés par ces espèces.

 

En parallèle, une opération-pilote de création d'un passage à amphibiens (" batrachoduc ") sera menée sur l'Espace Naturel Sensible des Mares de la Pavouyère, sur la commune de Mormoiron. Ce site présente plusieurs mares temporaires abritant des amphibiens, dont une espèce protégée à forte valeur patrimoniale, le Pélobate cultripède. Il jouxte une route départementale à trafic relativement important, et l'enjeu de préservation, lié à une mortalité routière importante, a été identifié dans le cadre des études préalables à la création du PNR du Ventoux, qui l'a intégré dans sa Charte.

Financé à 50% par l'Agence de l'Eau, ce projet sera mené sur 3 ans, de 2020 à 2022.

La trame turquoise, c'est quoi ?


Cette trame est constituée par les espaces naturels qui connectent la terre et l'eau. Ces corridors écologiques sont indispensables au bon déroulement du cycle de vie de certaines espèces d'amphibiens, d'insectes, d'oiseaux ou de mammifères qui ont besoin à la fois des milieux aquatiques et des milieux terrestres.

Pour en savoir plus : lien vers la vidéo de l'AERMC : Eau et Biodiversité, Agissons - c'est vital! Cliquer ici

Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.