[Suivi épidémiologique des eaux usées]
Le projet Obépine cherche à déterminer si le coronavirus est persistant dans les eaux usées

Publié le
09/07/2020
.

Les chercheurs du projet Obépine accrédités pour travailler à l'Institut de recherche biomédicale des armées (Irba) sur la persistance du coronavirus dans les eaux usées, espèrent leurs premiers résultats d'ici quelques jours, a expliqué le 23 juin à TecHopital Sébastien Wurtzer, virologue à Eau de Paris.

En France, le projet Obépine,"Observatoire épidémiologique dans les eaux usées", porté par Eau de Paris en collaboration avec Sorbonne Université, le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap) et l'Institut de recherche biomédicale des armées (Irba) a recherché la présence du génome viral dans les eaux usées de 30 stations d'épuration, entre le 5 mars, soit avant le confinement, et le 23 avril (cf dépêche TecHopital).

 

 

En savoir plus : copier le lien ci dessous dans votre navigateur

https://www.techopital.com/le-projet-obepine-cherche-a-determiner-si-le-coronavirus-est-persistant-dans-les-eaux-usees-NS_5030.html?search=obepine

 

A lire également :

Le suivi épidémiologique des eaux usées : un indicateur privilégié dans une stratégie de lutte intégrée contre le CODIV-19. Le Projet OBEPINE (OBservatoire EPIdémiologique daNs les Eaux usées) présenté par la société Française de microbiologie : Cliquer ici

 

En savoir plus
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.