A la une

 

Publié le
14/12/2017
.

L’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance une étude sur l’utilité sociale des projets de préservation et restauration des milieux aquatiques.

L’agence de l’eau est actuellement à la recherche de territoires souhaitant participer à cette expérimentation.

L’étude sera réalisée sur 10 sites d’expérimentation sur les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse de janvier 2018 à fin 2019. Elle prévoit la réalisation d’un livret de retour d’expériences (publication en 2020) et éventuellement des formations.


L'objectif est d’expérimenter l’intégration de la notion d’utilité sociale dans la conception de projets de restauration de milieux aquatiques, de préservation de la biodiversité et/ou de protection de la ressource en eau.Pour les projets déjà réalisés ou en cours de réalisation, il s’agira de mettre en lumière cette utilité sociale.


Pour obtenir des informations complémentaires et si vous souhaitez participer n'hésitez pas à contacter

Nathalie Sureau-Blanchet - Chargée d’études en sociologie - AERMC :

04 72 71 26 83 - Nathalie.SUREAUBLANCHET@eaurmc.fr


Les agences de l’eau sont depuis plusieurs années à la recherche d’approches et d’outils permettant de justifier les gains socio-économiques des projets qu’elles soutiennent au titre de la politique de l’eau. Confortées par la directive cadre sur l’eau, elles ont mobilisé des outils d’analyse économique destinés à mesurer les gains obtenus.

L’étude a pour objectif d’accompagner des projets de restauration de milieux aquatiques, de préservation de la biodiversité ou de protection de la ressource en eau, afin qu’ils intègrent une dimension d’utilité sociale ou que celle-ci soit mesurée a posteriori pour les projets déjà réalisés. Il s’agit d’apporter un appui à la réflexion, avec les acteurs des territoires, sur la dimension d’utilité sociale de ces projets, en parallèle et complément à la réflexion technique (pour ceux au stade de la conception). Pour cela, l’accompagnement est réalisé auprès des chargés de mission des structures locales en charge des projets.


Pour chaque projet :

Le bureau d’étude accompagnant analyse le contexte et cadre l’expérimentation avec le chargé de mission. Il anime, sur chaque site et en co-animation avec le chargé de mission, des réunions qui visent à aborder l’un de ces thèmes :

  • Un brainstorming en format atelier avec les acteurs du territoire ;
  • Une définition des indicateurs et un balayage des axes de l’utilité sociale ;
  • Une réflexion sur comment suivre les indicateurs d’utilité sociale
Guide utilité sociale

Publié le
07/12/2017
.

Les résultats de cette enquête sur les perceptions de la population sur les liens entre l’environnement et la santé ont été dévoilés le 6 décembre 2017 à Marseille à l'occasion du Forum régional santé environnement organisé par l'Agence régionale de santé (ARS), la DREAL et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Réalisée par l’Observatoire régional de la santé (ORS) cette enquête a été éditée dans le cadre du 3ème Plan régional santé environnement (PRSE3) et des Assises régionales de l’environnement, de l’énergie et de la mer.

Quelques chiffres issus du Baromètre :


► 71 % des habitants de la région sont très sensibles à l'environnement

 

► 3 habitants sur 4 craignent de développer un problème de santé lié à leur environnement

 

93 % déclarent que les pesticides représentent un risque élevé pour la santé (56 % qu'ils représentent un risque très élevé).

 

85 % sont satisfaits de la qualité de l'eau du robinet dans leur commune.

Barometre_ORS_PACA_Pesticides.png

Barometre_ORS_PACA_Qualite_eau.png

Voir la synthèse du Baromètre
En savoir plus

Publié le
07/12/2017
.

Suite à l’appel à partenaires GEMAPI lancé par le Cerema et Irstea en juillet 2016, un site web dédié est désormais en ligne.


Les collectivités territoriales, mais aussi le grand public et les spécialistes, y retrouveront :

► Une explication de ce qu’est la GEMAPI
► La présentation des différents partenariats : les problématiques soulevées, les différentes actions et études menées, les solutions apportées
► Les rendez-vous et événements organisés dans le cadre de l’appel à partenaires, comme le 1er séminaire, qui s’est tenu le 5 décembre 2017 afin de réunir les parties prenantes.

L'appel à partenaires "Accompagner les collectivités territoriales pour la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations - GEMAPI" a pour objetctifs :


► de lancer des initiatives de portée nationale pour réaliser et partager des avancées méthodologiques sur la mise en oeuvre de la GEMAPI,

► de s’appuyer sur l’analyse de situations locales concrètes, pour favoriser la recherche de solutions et permettre de les partager au niveau national.

Accéder au site GEMAPI

Publié le
07/12/2017
.

Tous les ans, durant la première semaine de juin, la Fête des mares coordonnée par la Société nationale de protection de la nature (SNPN), en partenariat avec le Pôle-relais « mares, zones humides intérieures et vallées alluviales » propose de nombreux événements sur l’ensemble du territoire national : des sorties nature, des expositions, des conférences,... En 2017, elle a proposé 191 manifestations partout en France !

Pour la 3è édition, le Fête des mares se déroulera du 2 au 10 juin 2018.

En savoir plus et proposer un évènement sur votre territoire

Publié le
07/12/2017
.

Vidéo de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) par Elsa Martin, Maître de conférence à AgroSup Dijon.

Publié le
14/12/2017
.

Les gestionnaires de milieux aquatiques réunis au sein du Réseau des Gestionnaires de Milieux Aquatiques PACA se mobilisent dans une motion pour soutenir les Agences de l'eau face aux mesures prévues par le projet de loi de finances 2018.

En savoir plus

Publié le
30/11/2017
.


Cette nouvelle publication éditée par l'ARPE PACA, aborde un certain nombre de questions pour réussir son projet de réutilisation des eaux usées traitées :

► Ce qu'il est possible de faire en France ?
► Quel potentiel sur son territoire : est-il pertinent de mener une étude poussée?
► Monter son projet : lancer la phase étude
► Concrétiser son projet et le faire vivre.
Mettre en valeur les eaux sortant de sa station d’épuration reste encore une démarche innovante développée par quelques territoires précurseurs.

Cette réutilisation d’une ressource, dont on cherche habituellement à se débarrasser, s’inscrit dans la logique d’économie circulaire que le bon sens tendrait à généraliser.

Il s’agit donc ici de décrire une méthode qui permettra d’aboutir à des usages des eaux épurées qui soient encadrés, pérennes et acceptés de tous.
Voir le document

Publié le
30/11/2017
.

Ce film d’animation produit par l'Agence française pour la biodiversité montre comment fonctionne un cours d’eau et pourquoi il est important de préserver et restaurer son fonctionnement.

Préserver les paysages, les écosystèmes, leur biodiversité et garantir les services rendus par nos rivières sont autant d'enjeux qu'il souligne. 

Video_AFB_Riviere_en_pleine_forme_web_OREMA_PACA_play.png

Voir la vidéo

Publié le
30/11/2017
.

Les actions de restauration de rivières se développent partout en France. Quels sont les bénéfices pour nos communes ?

Video_AFB_Restauration_cours_eau_temoignages_elus_web_OREMA_PACA_play.png

Voir la vidéo

Publié le
20/10/2017
.

L'objectif de cette journée organisée par l'ARPE est découvrir des démarches existantes concernant la recherche de substances dangereuses dans l’eau. Les retours d'expériences présentés permettront de connaître les contraintes, les freins ainsi que les leviers à actionner, les pistes à suivre.



le 15 décembre 2017 à Aix-en-Provence [13]

(de 9h à 16h au CEREGE - Technopole de l'Arbois)

 

Votre collectivité est dotée d'une station d'épuration d’une capacité supérieure à 10 000 EH [Équivalent Habitant] ?

À partir du 1er janvier 2018, vous devrez réaliser une campagne de recherche des micro-polluants à l'échelle de votre système d'assainissement.

Dans une note technique du 12/08/2016, le ministère en charge de l’environnement décline une nouvelle stratégie d’action concernant les actions de Recherche et Réduction des Substances Dangereuses pour l’Eau [RSDE] pour les stations d’épuration. Cette note implique également la mise en oeuvre de diagnostics sur les réseaux d’assainissement.

Cette journée répond à une demande d'information sur les micropolluants, issue des membres du réseau Effluents Non Domestiques [END] animé par l'ARPE.

 

Publics : collectivités (Communes • EPCI • Départements • Région), chambres consulaires (CCI & CMA).


Organisateur
: ARPE PACA • Nicolas WEPIERRE • 04.42.90.90.75 • n.wepierre@arpe-paca.org

Voir le programme
En savoir plus et vous inscrire (avant le 08/12/2017)

Publié le
19/09/2017
.

Le 19 octobre 2017, pour la 3è année consécutive, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse ont organisé une journée régionale sur les eaux souterraines dans le cadre de la stratégie régionale qui leur est consacrée.

Après Ollières (83) en 2015 et Entressen (13) en 2016, la commune de Villeneuve-Loubet (06) accueillait l'évènement cette année. L'organisation a été réalisée en partenariat avec le SMIAGE (Syndicat Mixte pour les inondations, l’aménagement et la gestion de l'eau maralpin).

 

Voir le progamme
En savoir plus et consulter toutes les présentations

Publié le
21/06/2017
.
Publication I ARPE / OREMA I  Juin 2017 I 60p.

Cette nouvelle publication de l’Observatoire régional de l’eau et des milieux aquatiques de Provence-Alpes-Côte d’Azur a pour vocation de faire découvrir ou mieux connaître les enjeux de l’eau dans notre région aux multiples spécificités.

Des informations sur les milieux aquatiques, les ressources en eau, les besoins et les usages, les grands transferts d’eau régionaux, l’aménagement du territoire et les risques liés à l’eau vous y sont proposées au travers de nombreux chiffres-clés et illustrations.
Regard sur l’eau en PACA - Partie 1 : Spécificités
Regard sur l’eau en PACA - Partie 2 : Ressource - Partie 3 : Gouvernance
Feuilleter le document (flip-book)

Publié le
13/03/2017
.

Bulletins hydrologiques I Synthèse régionale I DREAL PACA

 

 

 

 

Novembre - 2017: Des niveaux d'eau historiquement bas  

 

Mis à part les faibles précipitations en début de mois, le reste du mois est resté sec. Les précipitations peuvent avoir eu un impact, mais celui-ci demeure très limité.
Ces faibles précipitations n’ont eu aucun impact sur les cours d’eau, qui sont restés très bas tout au long du mois de novembre, atteignant des niveaux records sur certains secteurs.
La situation piézométrique continue à se ressentir parfois fortement. L’étiage se poursuit donc dans de sévères conditions, en particulier dans le nord de la région où les nappes alluviales notamment enregistrent ce mois de novembre les niveaux les plus bas mesurés.

Septembre - 2017 : toujours dans l’attente de précipitations

Le mois de septembre a été plus frais qu’à la normale (-1°C en moyenne mensuelle). Le niveau des précipitations est partout inférieur à 50mm.
Ce constat se traduit directement sur l’état des cours d’eau qui reste à des niveaux très bas pour la période sur l’ensemble de la région.
La situation piézométrique régionale indique une stabilité des niveaux, voire une baisse comme c’est le cas depuis les derniers mois. C’est le cas en particulier des nappes alluviales de plaine et du littoral (sauf la nappe de la Crau), ainsi que des ressources karstiques, dont les niveaux sont partout très inférieurs aux niveaux médians. Mis à part certains aquifères de montagne, les autres aquifères sont dans une situation similaire avec des niveaux bas à très bas.

Octobre - 2017 : Un mois d’octobre historique

Le cumul des précipitations du mois d’octobre est inférieur à 5mm sur l’ensemble de la Région PACA sauf sur l’extrême nord des Hautes-Alpes.
Les débits des cours d’eau sont très faibles pour la période et certains cours d’eau ont des débits faibles historiques.
La situation piézométrique commence à se ressentir parfois fortement de cette absence de précipitations. L’étiage s’annonce donc sévère, en particulier dans le nord de la région où les nappes alluviales notamment, enregistrent ce mois les niveaux les plus bas mesurés.

 

 

 Juillet - Août 2017 : L'été 2017 sous le signe de la chaleur


L’été 2017 a été chaud, avec des températures supérieures à la normale, et un  mois d’août 2017 considéré comme le 4ème mois d’août le plus chaud depuis 1960.
Les précipitations sont déficitaires sur la quasi-totalité de la Région. Les cours d’eau sont impactés par ces conditions météorologiques. De nombreux arrêtés sécheresses ont été pris dans l’ensemble des départements de la Région. En août, la situation piézométrique régionale rend bien compte de cette absence de précipitations sur le littoral, et ce depuis plusieurs mois : la baisse est lente mais continue. Pratiquement partout, les niveaux moyens sont inférieurs aux moyennes d’août.

 Juin 2017 : Un mois chaud et sec


Les températures ont dépassé la moyenne mensuelle et les précipitations ont été très nettement inférieures à la normale. Ceci a directement impacté les cours d’eau. 3 départements sont passés en vigilance sécheresse : Bouches-du-Rhône, du Var et de Vaucluse. Les nappes alluviales ont eu des comportements divers mais sont globalement en baisse (hormis la nappe de la Crau). Les ressources karstiques sont elles aussi en baisse.

 Mai 2017 : une météo toujours contrastée


Les précipitations ont été faibles au sud du territoire. Marseille fait exception avec des pluies plus importantes que d’habitude. Les sols commencent à s’assécher. D’un point de vue hydrologique, les niveaux des cours d’eau et des nappes sont plutôt bas pour la période. Les débits mensuels (sauf sur les territoires alpins) sont proches des débits quinquennaux secs (une situation hydrologique ne se rencontrant qu’une fois sur 5).


Avril 2017 : un mois contrasté


Les précipitations ont été supérieures à la normale sur certains territoires et inférieures sur d’autres.
Les cours d’eau  voient leurs débits varier avec ces précipitations.
Les niveaux piézométriques journaliers sont en légère hausse. La plupart des nappes présentent des niveaux moyens mensuels proches des niveaux statistiques moyens. Les aquifères karstiques montrent une situation plus contrastée.

 

Mars 2017 : Après des mois secs, les niveaux sont enfin proches de la normale


Les passages pluvieux ont été assez fréquents sur la région conduisant à un bilan mensuel des précipitations satisfaisant. Les stocks de neige sont faibles et l’enneigement a diminué de façon notable. Les débits mensuels sont en hausse et sont proches des valeurs habituelles. Concernant les eaux souterraines, les niveaux de mars 2017 sont moyens pour la période et les niveaux des nappes sont plutôt stables.

 

Février 2017 : Une situation contrastée

 
Des températures en hausse (+3°C par rapport à la normale en moyenne) et des précipitations  hétérogènes en région PACA. Le débit des cours d’eau des départements alpins sont proches de la moyenne. Dans les Bouches-du-Rhône, l’ouest et le littoral varois la situation est plus critique.

 

Janvier 2017 : Un début d’année sec


La pluviométrie est nettement déficitaire sur toute la région. Les débits de la majorité des cours d’eau sont en baisse avec des moyennes mensuelles inférieures aux valeurs normales d’un mois de janvier.


Bulletin novembre 2017
En savoir +
Effectuer une recherche par :
Par :
pour connaitre toutes les relations entre les bassins versants et les communes.